L'âge comportemental de la peau

L'âge de la peau serait surtout déterminé par... (Photo MASTERFILE)

Agrandir

L'âge de la peau serait surtout déterminé par des habitudes de vie.

Photo MASTERFILE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Judith Ritchie

Collaboration spéciale

La Presse

30 ans ? 40 ans ? 50 ans ? Et si notre peau n'avait pas forcément l'âge de notre corps physique ? Une vérité qui s'inscrit de plus en plus dans le nouveau discours sur l'anti-âge, celui du vieillissement comportemental de la peau.

Le soleil, le stress et la pollution peuvent... (Photo MASTERFILE) - image 2.0

Agrandir

Le soleil, le stress et la pollution peuvent avoir un impact direct sur le vieillissement de la peau.

Photo MASTERFILE

Des habitudes de vie sous la loupe

Nous sommes dans le Vieux-Montréal à l'occasion du lancement de la gamme Liftissime de la marque Lierac, qui fête cette année son 40e anniversaire. Pour l'occasion, Farida Daoud, vice-présidente de la marque, est venue de Paris s'adresser aux journalistes beauté.

Femme élégante et sublime, elle nous met néanmoins en garde : «Faites ce que je dis et non ce que je fais, lance-t-elle d'emblée. Je fais beaucoup de bateau, ma peau est souvent exposée au soleil. Je ne suis peut-être pas le meilleur exemple à suivre !» 

Nous voici donc propulsés dans le vif du sujet. Le comportement de notre peau. Un facteur encore plus important aujourd'hui que le vieillissement chronobiologique ou hormonal. Par comportemental, comprenez : mode de vie. Les rides, les taches, le vieillissement cutané tel que nous le connaissons ne seraient donc plus tant une question d'âge, mais bien de comment nous avons vécu ces années...

Beaucoup de soleil ? De stress ? De pollution ? Avez-vous pris soin de votre peau ? Les experts sont unanimes : «Le vieillissement cutané n'est pas égal. Toutes les peaux ne vieillissent pas de la même façon. C'est lié aux gènes, à l'environnement, au comportement. Le vieillissement comportemental est donc largement mis en avant», explique Farida. Dites-moi comment vous vivez, je vous dirai quel âge vous avez...

Les nouveaux types de peau

Pour mieux comprendre les effets du vieillissement du comportement sur la qualité de la peau, les Laboratoires Vichy ont défini le vieillissement comportemental selon quatre nouveaux types de peau : la peau urbanisée, la surexposée, la mal alimentée et la surmenée. Chacune présentant ses signes évidents de vieillissement cutané lié au comportement.

Par exemple, une femme vivant dans une ville très polluée (ou fumeuse) aura le teint gris d'une peau qui ne respire pas assez. La peau surexposée sera terne, plus épaisse, marquée et avec des taches pigmentaires. La «mal alimentée» sera facilement identifiable par sa texture (pores élargis, déséquilibre entre les zones grasses et sèches).

Facteurs en cause ? Trop de produits transformés, manque d'aliments frais, la consommation d'alcool, des routines cosmétiques mal adaptées, trop agressives. Sans oublier le sucre, ennemi confirmé de la jeunesse de la peau.

«L'excès de sucre s'attache aux protéines de la peau, comme le collagène, l'élastine et la kératine, ce qui diminue leur capacité à fonctionner ou à se réparer. Lorsque ces éléments essentiels à la création de la peau sont endommagés, la peau devient plus sèche et moins souple, ce qui entraîne davantage de rides, un flétrissement et une apparence terne», affirme le Dr Tomohiro Hakozaki, Ph.D. et chercheur associé, division de la technologie en matière de beauté chez Olay. Enfin, la dernière et non la moindre, la peau dite «surmenée» qui se reconnaît avec son expressivité, ses traits tirés, froissés, un visage triste, des cernes... Principales causes (on les connaît) : le stress, le manque de sommeil, l'anxiété...

Recréer les émotions de la jeunesse

Directrice de la communication scientifique du groupe L'Oréal, Patricia Pineau ajoute : «Sur 9600 femmes sondées dans 6 pays à travers le monde, les critères qu'elles identifient en priorité comme étant néfastes à la qualité de leur peau sont comportementaux. Parmi ces femmes, 77 % placent en tête le manque de sommeil, 71 %, la pollution, puis viennent le stress, la mauvaise alimentation et le manque de sport.»

Ici, 1 Canadienne sur 2 est affectée par le stress et le manque de sommeil, causant des signes de vieillissement prématuré. La bonne nouvelle dans le vieillissement comportemental, c'est qu'on peut renverser la vapeur du temps en choisissant de modifier nos habitudes de vie. «Nous avons la possibilité de changer les choses, changer la donne, faire basculer notre peau du bon côté. Lui redonner une chance d'être plus belle, idéalisée», ajoute Mme Pineau.

Dans cette approche innovante du vieillissement de la peau, la marque Dior aborde la quête de la jeunesse à travers une approche émotionnelle en collaboration avec Arnaud Aubert, docteur en neurosciences. Nouveau combat ? Lutter contre la tristesse du visage. Exit les joues creusées et la minceur du visage donc. Le pacte est désormais de préserver le secret ultime de la jeunesse qu'est le galbe du visage heureux. De plus, les pattes-d'oie et les rides du sourire ne seraient plus des signes de vieillissement «négatifs», mais symboles d'une vie épanouie !

En revanche, la ride du lion, les commissures des lèvres tombantes ou les ombres seraient les nouvelles zones dites «vieillissantes» qui donnent un visage triste, anxieux ou fatigué. La solution ? Regonfler le derme avec un sérum «filling» qui redessine les volumes pour une peau plus vivante, épanouie et, donc, plus jeune, comme gorgée d'émotions positives.

Selon Anne Dubois, directrice nationale de la formation... (Photo MASTERFILE) - image 3.0

Agrandir

Selon Anne Dubois, directrice nationale de la formation Pierre Fabre Dermo-Cosmétique, il faut choisir son produit en fonction de l'état de sa peau et en fonction des signes sur lesquels on souhaite agir.

Photo MASTERFILE

Cibler ses besoins

Mal alimentée, surmenée, surexposée, urbanisée... peu importe votre type de vieillissement dit comportemental, l'idée est de créer une routine beauté anti-âge qui n'est pas basée seulement sur votre âge physique, mais aussi sur l'âge de votre peau, qui n'a donc pas forcément l'âge de votre corps. 

Directrice nationale de la formation Pierre Fabre Dermo-Cosmétique, Anne Dubois confirme : «On se retrouve face à des personnes dont on ne sait plus évaluer l'âge simplement en observant les traces du temps sur leur visage. Si on veille à particulièrement bien protéger sa peau du soleil, des stress oxydatifs et à bien la traiter, dès que possible, avec des soins adaptés, on arrive parfois [selon sa génétique] à "ralentir" l'apparition des signes de l'âge. Il faut bien sûr choisir son produit en fonction de l'état de sa peau et en fonction des signes sur lesquels on souhaite agir.»

Somme toute, quels sont les meilleurs gestes anti-âge à tout âge ? «Le premier geste beauté semble anodin, mais il est primordial. Il s'agit du démaquillage/nettoyage, qui est indispensable matin et soir. Ensuite, l'hydratation est la clé de voûte d'une belle peau. Le meilleur moyen de ralentir l'apparition des signes de l'âge est avant tout une bonne protection solaire en tout temps. Une hygiène de vie des plus équilibrées est également importante pour avoir une peau en santé. Enfin, il faut traiter sa peau avec amour ! Plus on est douce avec elle, mieux elle nous le rend», conclut Mme Dubois.

Pour choisir ses produits, il faut penser à... (Photo MASTERFILE) - image 4.0

Agrandir

Pour choisir ses produits, il faut penser à son âge et à son style de vie.

Photo MASTERFILE

Les bons gestes beauté

18-25 ans : précieuse jeunesse 

Éclat, luminosité, hydratation ! C'est aujourd'hui que se construit la peau de demain. On choisit des soins qui subliment la jeunesse pour recréer une peau lumineuse et gorgée d'hydratation. Attention ! La mauvaise alimentation peut être la cause d'une texture de peau irrégulière à tout âge et, donc, de l'apparition de comédons et d'imperfections. La pollution, même à un jeune âge, peut également ternir le teint et asphyxier la peau. 

Le bon régime comportemental : on mise sur la consommation de produits frais, on intègre dès aujourd'hui un bon rituel de nettoyage de la peau matin et soir, une protection solaire en tout temps et une crème hydratante antioxydante pour créer un bouclier naturel cutané. 

Nos suggestions

Anti-pollution

Un nettoyant qui neutralise les effets de l'eau calcaire sur la surface de la peau.

Gel frais nettoyant Pureté Thermale de Vichy (19,95 $) 

Antioxydant

La crème particulièrement adaptée comme premier produit de beauté, concentrée en antioxydants ultra-puissants pour prévenir le teint terne et protéger contre la pollution et le stress de la peau. 

Crème antioxydante de Jouviance (50 $) 

Déshydratée

Idéal pour démaquiller les yeux sensibles ou déshydratés, cette eau micellaire douce nettoie tout en douceur. 

Solution micellaire peau sensible Hydrabio H2O de Bioderma (18,95 $)

25-35 ans : la femme globale 

Jeune maman, professionnelle, sportive à ses heures, urbaine et en plein boom de carrière, c'est la tranche d'âge qui déterminera l'avenir de la peau et si elle tombera dans la catégorie «surmenée ou surexposée». Ses besoins ? L'éclat, la vitalité, réparer les premiers signes du temps qui apparaissent tels que les taches et le manque d'éclat. C'est aussi à partir de cet âge que les soins de nuit deviennent importants. 

Le bon régime comportemental : de bonnes nuits de sommeil à heures régulières, des moments pour soi pour diminuer le stress, un soin de nuit qui recrée des heures de sommeil supplémentaires alors que la peau est à son plein potentiel de régénération. On mise aussi sur les premiers sérums adaptés à sa condition cutanée (taches, sécheresse, éclat). Le pacte : reposer, énergiser et préserver sa jeunesse le plus longtemps possible. 

Nos suggestions

Surmenée 

Idéal pour la femme au rythme effréné, ce sérum est enrichi en spiruline qui stimule essentiellement le métabolisme général des cellules de la peau. 

Sérum en crème Skin Best de Biotherm (65 $) 

Nocturne

La dette de sommeil s'installe entre 25 et 35 ans, au moment où l'on entre dans la vie active. L'occasion de fournir aux cellules épidermiques le maximum de nutriments en phase de régénération. Ici, le kiwi redynamisant et caroube réparateur. 

Crème Multi Active Nuit de Clarins (62 $) 

Texture parfaite

Idéal pour un grain de peau affiné, ce soin lisse le relief cutané pour assurer de l'éclat et la luminosité à la peau. 

Active Repair de l'Institut Esthederm (109 $)

35-50 ans : l'expression du visage 

Nuits trop courtes, stress, UV... les années trahissent nos excès inéluctablement. À l'inverse, si vous avez bien protégé votre peau et suivi un régime de vie sain depuis la jeune vingtaine, vous voici avec une peau sublime qui perdurera encore longtemps ! Dans tous les cas, il n'est pas trop tard pour se prendre en main. Le teint terne voudra toujours plus d'éclat. Les rides et ridules qui deviennent de plus en plus visibles nécessiteront encore plus d'hydratation, et la mission première de cette tranche d'âge sera de regonfler le matelas de la peau responsable des rides d'expression : sillons, rides du front, etc.

Le bon régime comportemental : du sport pour faire circuler l'énergie du corps et drainer les toxines, une alimentation irréprochable et des soins de plus en plus ciblés qui s'attardent aussi aux zones fragiles comme le contour des yeux, le contour des lèvres, le cou et le décolleté.

Nos suggestions

Regard jeune

Ce soin lifte la paupière supérieure, réduit les rides en trois dimensions (longueur, largeur, profondeur), atténue les cernes, réduit les poches et apaise pour un regard reposé, en plus de protéger contre la déshydratation 

Lift & Firm 3D de Lise Watier (58 $) 

Énergie vitale

Enrichie de l'extrait de truffe noire, cette crème contribue à stimuler la vitalité de la peau en augmentant l'énergie cellulaire. Sa technologie anti-âge lifting et sa texture ultra luxueuse procurent une peau plus sculptée et galbée.

Crème révélatrice d'énergie Re-Nutriv Ultimate Diamond d'Estée Lauder (385 $) 

Éclat global

Ce soin à la texture nourrissante et voluptueuse est composé à 91 % d'ingrédients naturels. Sa formule à base de viniférine, extraite de la sève de vigne, corrige et prévient l'apparition de taches et restaure l'éclat de la peau, en plus de lui permettre de conserver son élasticité.

Crème Premier Cru de Caudalie (150 $)

50 ans et plus : le galbe et la densité

Remodeler, conserver les signes de son expression positive, se sentir en harmonie intérieurement et extérieurement. Ce que les femmes plus matures recherchent avant tout, c'est de préserver la morphologie de leur visage. L'objectif est donc de redonner de la densité au visage et de redessiner l'ovale pour éviter que les volumes ne s'affaissent vers le bas, donnant ainsi un air plus triste et sévère. 

Le bon régime comportemental : poursuivre ses bonnes habitudes de vie, multiplier les bonheurs simples, éviter les stress inutiles, bouger, miser sur les textures liftantes, confortables qui viennent combler les rides pour des volumes rééquilibrés qu'on associe à des gestuelles de massage pour drainer et stimuler la circulation sanguine du visage. 

Nos suggestions

Regalber

Fondante, gainante, riche et veloutée, cette crème vient stimuler la production de collagène et d'élastine pour un effet lifting sensoriel instantané. 

Crème Regalbante jour & rides installées et ovale relâché Liftissime de Lierac (110 $, disponible à partir de septembre) 

Revitaliser

Ce soin contour des yeux combine une action redensifiante, anti-relâchement, lissante, protectrice et nutritive. 

Baume regard revitalisant Sérénage d'Avène (44 $) 

Joie de vivre

Grâce à ses gouttelettes 60 fois plus fines, ce soin recrée un effet «perfusion» pour faire pénétrer les actifs plus en profondeur, regonfler les volumes du visage et redonner un air de jeunesse. 

Capture Total le sérum de Dior (175 $)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer