• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Le monde de la mode rend hommage à David Bowie 

Le monde de la mode rend hommage à David Bowie

Pour la Fashion Week de Londres, le créateur... (PHOTO AFP)

Agrandir

Pour la Fashion Week de Londres, le créateur britannique Paul Smith a recréé sa toute première boutique avec les objets qui l'ont influencé, et parmi lesquels figuraient de multiples références à Bowie, comme un livre de photos du chanteur.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Edouard Guihaire
Agence France-Presse
Londres

En plein défilé Burberry à Londres, un mannequin tend les mains en passant devant les photographes, exhibant un nom, écrit sur ses paumes en majuscules et lettres noires: «BOWIE».

C'est au son des tubes de David Bowie, décédé dimanche, que Christopher Bailey, directeur artistique et directeur général de Burberry, a accueilli lundi les quelques centaines de personnes invitées à la présentation de sa collection automne-hiver 2016, dans le cadre de la Fashion Week (homme) de Londres.

«C'était une légende absolue», a déclaré le styliste aux journalistes.

«Sa créativité, son style et l'élégance dont il faisait preuve constamment nous manqueront à tous», a ajouté Bailey, né en 1971, l'année où Bowie sortit l'un de ses titres les plus célèbres, «Life on Mars».

Musicien étincelant et visionnaire, David Bowie, l'homme aux mille visages était très attaché à son apparence, qu'il réinventait constamment, comme pour offrir un contrepoint à son oeuvre musicale.

Le «Roi du style», comme l'a surnommé le magazine Elle, avait encore travaillé récemment avec le créateur Paul Smith sur un tee-shirt marqué de l'étoile noire figurant sur la pochette de son dernier album, «Blackstar».

«De nos jours, plein de gens sont considérés comme des célébrités alors qu'on ne les connaît que depuis un ou deux ans. Mais lui, il était une vedette depuis des décennies, son talent était évident, très impressionnant», a déclaré Paul Smith.

Pour la Fashion Week, le créateur britannique a recréé sa toute première boutique avec les objets qui l'ont influencé, et parmi lesquels figuraient de multiples références à Bowie, comme un livre de photos du chanteur.

Bowie, «pionnier cosmique»

Les hommages de personnalités de la mode ont afflué bien au-delà de la Fashion Week londonienne.

Pour le couturier français Jean-Paul Gaultier, David Bowie «a traversé les époques, les a influencées et parfois même créées».

«Personnellement, il m'a inspiré par sa créativité, son extravagance, son sens des modes, son allure, son élégance et son jeu avec le genre», a poursuivi dans un communiqué le styliste, dont plusieurs collections reflètent l'influence de David Bowie.

Le maquillage flashy et la coiffure à la nuque longue de la période «Ziggy Stardust» avaient inspiré la collection de prêt-à-porter printemps-été 2011.

«Admirateur de toujours», Jean-Charles de Castelbajac a salué lui, sur la radio française RTL, «un artiste totalement complet et visionnaire (...) pionnier cosmique dans tous les domaines».

Du côté des collections, la Fashion Week de Londres s'est achevée lundi après quatre jours de défilés.

Pour cette dernière journée, Burberry a proposé une collection très rouge et noir, notamment inspirée par les pardessus militaires, avec un manteau à double boutonnage, agrémenté de boutons armoriés, d'une martingale et de pattes d'épaule.

La marque réinvente également la sacoche «Satchel». Confectionnée en cuir velours anglais et cuir texturé, le sac à rabat jouit d'un fermoir de type cartable vintage.

Paul Smith explore lui les motifs, en parant ses chemises de fruits ou de points blancs, et les couleurs, avec un blouson en cuir vert dont les manches arborent un revers noir et blanc.

Quant à Christopher Kane, une des figures de proue de la nouvelle génération britannique, il s'est inspiré de la «rue», des «voitures accidentées» et du «métal froissé».

Le styliste rehausse ainsi manteaux et tee-shirts de grands imprimés colorés montrant des voitures en piètre état, semblant directement sorties d'une casse.

Depuis 2009, la mode masculine a vu ses ventes bondir de 22% au Royaume-Uni, pour atteindre 13,5 milliards de livres (environ 27,9 milliards de dollars canadiens) en 2014, selon le cabinet Mintel.

Après Londres, la Fashion Week masculine posera ses valises vendredi à Milan, avant Paris et New York.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer