Les Superdogs débarquent en ville

Les Superdogs, en spectacle au Centre Bell le... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les Superdogs, en spectacle au Centre Bell le 16 novembre, sont un peu un «Cirque du Soleil canin», prétend Leonard Chase, directeur des opérations et maître de cérémonie.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ils sautent, dansent et courent à en perdre haleine. Vous les avez peut-être déjà vus au cinéma dans le film Daniel et les Superdogs, réalisé par André Melançon (2005). Les Superdogs seront de passage au Théâtre du Centre Bell le 16 novembre  pour montrer de quoi ils sont capables. Leonard Chase, directeur des opérations et maître de cérémonie de Superdogs, a répondu aux questions de La Presse à propos de cette troupe dont les performances sont vues par plus de 850 000 spectateurs chaque année.

Q Pourquoi avez-vous décidé de vous joindre aux Superdogs?

R J'ai assisté à mon premier spectacle des Superdogs il y a maintenant 25 ans et je connaissais le créateur et metteur en scène, Herb Williams. Je suis un amoureux des chiens et je me suis tout de suite dit que c'était quelque chose que j'aimerais faire. Étant un homme d'affaires, j'ai commencé par m'occuper de mettre les finances en ordre pour l'entreprise, et aujourd'hui, je suis aussi maître de cérémonie dans le spectacle. Herb a pris sa retraite il y a quatre ans et on a un nouveau président, qui s'appelle Phil Shuchat.

Q À quel genre de performance doit-on s'attendre?

R L'objectif de Superdogs est de montrer la joie d'avoir un chien: la communication et l'amour qu'on peut avoir pour lui. On est un peu un «Cirque du Soleil canin». Ils cherchent les meilleurs acrobates, contorsionnistes, etc. Nous, on auditionne des gens qui pratiquent des sports avec leur chien comme l'agilité, le flyball ou le Frisbee. Mais c'est avant tout un spectacle, un mélange de Disney On Ice et de Harlem Globe Trotters. Les chiens sont des athlètes et ils on un sens de l'humour qu'on met de l'avant au moyen de la mise en scène. Les entraîneurs portent des costumes, mais pas les chiens. Je trouve que c'est une insulte pour l'animal que de le déguiser. Il faut le respecter. Une fois sur le plateau, il est uniquement question d'avoir du plaisir. Ce n'est pas une compétition.

Q Quelle est la thématique de Superdogs pour votre cinquième passage au Centre Bell?

R L'an dernier, c'était «Wild Wild Woof». Cette année, c'est «Disco Dogs». Alors on ouvre le spectacle avec cinq danseurs et leurs chiens! Le public pourra aussi voir de vrais champions: le chien qui saute le plus haut au monde, le plus rapide et un champion de Frisbee!

Le spectacle dure deux heures, incluant une rencontre à la fin avec les membres du public pour leur permettre de rencontrer tous les Superdogs.

Q Certains de vos artistes canins sont des chiens qui ont été abandonnés par le passé. Est-ce une mission que vous vous êtes donnée?

R Entre 30 et 40% de nos chiens viennent de refuges. Ce sont les plus actifs. Les gens les ont souvent abandonnés parce qu'ils ont beaucoup d'énergie, mais ils n'ont pas su la canaliser. On aime ça, car ceux qui sont les plus excités deviennent avec beaucoup d'amour et de dressage les meilleurs Superdogs. Ma chienne provient elle aussi d'un refuge. J'ai mis un an à l'éduquer, mais c'est la meilleure chienne au monde! Elle vient partout avec moi, c'est un briard de 9 ans qui s'appelle Rough. Elle fait parfois des prestations dans le spectacle.

Q Qui peut devenir un Superdog?

R On cherche toujours de nouveaux Superdogs. Il faut remplir un formulaire en ligne et on répond à chaque candidature. Il faut que l'entraîneur soit quelqu'un qui travaille en équipe et qu'il soit capable de montrer sa joie de travailler avec ses chiens. Si vous avez un animal plus lent, comme un terre-neuve, vous pouvez  aussi participer. C'est quelque chose de voir ces grands chiens faire ce genre d'exercices! Bien entendu, les chiens comme les border collie sont plus rapides, mais on veut montrer les qualités de chaque chien, petit ou grand. Chaque personne dans le public peut ainsi s'identifier avec les maîtres.

http://superdogs.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer