Halo 5 Guardians: sauvé par le multijoueur

Techniquement, Halo 5 est le plus beau de la...

Agrandir

Techniquement, Halo 5 est le plus beau de la série.

Kevin Massé
La Presse

Il aura fallu trois ans d'attente pour que les joueurs puissent revêtir de nouveau leur armure de Spartan et repartir à l'aventure aux côtés de Master Chief. Halo 5 est maintenant en vente. Nous y avons joué et vous donnons notre appréciation.

LA CHASSE EST PARTIE 

Difficile de ne rien « divulgâcher » en présentant le scénario d'Halo 5. Nous allons alors nous en tenir à l'essentiel. Master Chief et son équipe désobéissent aux ordres pour aller à la recherche de Cortana. Pendant ce temps, les supérieurs Spartan dépêchent une équipe, menée par le Spartan Locke, pour retrouver Master Chief. Guardians se veut donc un jeu de chat et de souris mettant en scène les péripéties des deux équipes. Le tout profite d'une mise en scène près du cinéma hollywoodien dans laquelle l'action et les rebondissements s'enchaînent, au grand plaisir du joueur. Les néophytes de l'univers d'Halo seront peut-être un peu perdus, mais capteront le fond. On regrette cependant sa courte durée et les passages en compagnie de Master Chief, qui se font trop rares.

UN POUR TOUS, TOUS POUR UN

343 Industries réussit à dynamiser et moderniser la jouabilité de son jeu de tir à la première personne sans pour autant délaisser son côté old school. On chemine à travers les rixes en vidant son chargeur et en ramassant la première arme qu'on trouve au sol. Pas de système d'expérience, que de l'action soutenue. Exit le jet pack du dernier volet. Il laisse place à la possibilité de charger au sol et dans les airs pour défoncer des murs secrets afin d'accéder à des armes lourdes ou créer une secousse dévastatrice au sol. Le jeu met de l'avant le travail en équipe. Quand on joue en solo, l'intelligence artificielle de nos trois compagnons les rend quasi inutiles, ces derniers n'étant pratiques que lorsqu'on leur ordonne d'attaquer des cibles ou de nous remettre sur pied.

ENCORE MIEUX EN MULTIJOUEUR 

Bien que soutenues, les sept heures de la campagne solo ne risquent pas de vous inciter à rejouer. En revanche, y faire un tour en coopératif (seulement en ligne), accompagné d'amis changera totalement l'expérience. Surtout si l'on augmente la difficulté. Côté multijoueur compétitif, 343 Industries offre une gamme de modes de jeux plus qu'intéressante, il y en a pour tous. Cela va des parties quatre contre quatre, selon huit variantes, dont le mode « Élimination » dans des arènes plus petites et une seule vie par joueur. De son côté, la zone de combat permet à 24 joueurs de s'affronter. Les joutes sont mises en scène et proposent différentes variantes, dont du PvE (joueurs contre environnement) et du PvP (joueurs contre joueurs). Les parties s'en trouvent plus longues et diversifiées.

DOIT-ON Y JOUER ? OUI

Techniquement, nous avons là le plus beau Halo de la série. Il accuse un retard visuel face à certaines productions concurrentes, mais a le souci de soutenir 60 images par seconde. La variété des paysages et des armes est au rendez-vous. Le jeu offre une verticalité dans l'architecture de niveaux qui apporte un vent de changement dans la façon d'aborder les combats. Il va sans dire que si la proposition multijoueur ou coopérative d'Halo 5 ne nous intéresse pas, il serait judicieux d'y penser à deux fois avant de se lancer dans l'aventure. La campagne est intrigante et captivante par sa mise en scène mais reste courte pour y retourner seul. Le multijoueur, de son côté, est excellent et promet de longues heures de jeu ainsi que des modes de jeu qui annoncent des compétitions palpitantes.

Concepteur : 343 Industries 

Éditeur : Microsoft 

Plateforme : Xbox ONE 

Cote : T (13+) 

En français

3.5 étoiles sur 5




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer