Plant vs. Zombies: un potager brutal

Les amateurs de jeu de tir à la...

Agrandir

Les amateurs de jeu de tir à la troisième personne, comme Gears of War, seront comblés par ce nouveau concept de plantes contre zombies.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Andrée-Anne Babin

Collaboration spéciale

La Presse

La réussite qu'ont connue le studio PopCap et le jeu de tourelle Plants vs. Zombies les a menés à pousser le concept plus loin. C'est sous forme de jeu de tir à la troisième personne, sur Xbox One et 360, que paraît la nouvelle itération farfelue de la série. La guerre de jardin fait encore rage, et les joueurs pourront maintenant combattre sur les deux fronts. Doit-on y jouer?

Oui, pour les amateurs d'action

Les amateurs de jeu de tir à la troisième personne, comme Gears of War, seront comblés par ce nouveau concept de plantes contre zombies. Les contrôles offerts pour chaque classe sont intuitifs et amusants. De plus, en recommandant des personnages qualifiés dans différents domaines - par exemple, médecin, ingénieur, tireur d'élite (sniper) - , les joueurs s'unissent dès le début du jeu pour vaincre l'ennemi. Chacune de ces catégories propose une belle diversité de pouvoirs. Pour les débloquer, il suffit de jouer plusieurs manches et de compléter les objectifs suggérés en début de parties. Les défis s'avèrent très amusants.

Oui, pour les modes de jeu variés

Quatre modes de jeux multijoueurs offrent une belle variété de divertissement. Les premiers, «Paillasson de bienvenues» et «Élimination par équipe» suggèrent de se faire la main en éliminant zombies ou plantes. De plus, on nous recommande l'aventure «Jardin et cimetière», dans laquelle la végétation devra défendre des points stratégiques pour empêcher les morts-vivants d'atteindre la cour d'une maison. À l'inverse, les créatures éthérées devront éliminer les plantes et s'emparer des zones pour assurer le contrôle total du jardin. Enfin, celle de coopération rassemble quatre alliés de la nature devant affronter dix vagues de zombies contrôlés par l'intelligence artificielle. Si l'équipe rejoint l'objectif, il faut s'échapper et monter à bord du véhicule de Crazy Dave. Un petit clin d'oeil au titre Titanfall, issu du même éditeur, Electronic Arts. On ne réinvente pas la roue avec ces propositions, mais chacun réussit à offrir beaucoup d'agrément.

Oui, pour le rendu impressionnant

La qualité esthétique de Plant vs. Zombies: Garden Warfare vient présenter le plein potentiel du nouvel engin appartenant à Electronic Arts, Frostbite 3. Ce système utilisé pour la réalisation de Battlefield 4, plutôt spectaculaire, s'arrime avec brio aux couleurs et au genre plus enfantin proposés par la licence de PopCap. Il est important de noter que l'apparence du style des dessins animés, les animations rigolotes et les effets spéciaux exagérés rendent le jeu attrayant tant pour les petits que pour les plus vieux.

Oui, pour le système d'évolution adéquat

Il était temps ! Electronic Arts a décidé de ne pas intégrer d'achats microtransactionnels pour obtenir des objets supplémentaires. Dans Plant vs. Zombies: Garden Warfare, il suffit de jouer suffisamment pour récolter de l'argent virtuel. Cette dernière permet l'acquisition de vignettes proposant des améliorations pour les personnages, des potions pour se réanimer et des laquais pouvant nous venir en aide lorsque la situation devient trop périlleuse. De plus, certains paquets de cartes de jeu offrent des morceaux d'autocollants représentant une section du corps d'un mort-vivant ou d'une plante. Une fois toutes les parties récoltées, des personnages inédits sont mis à notre disposition. Ceux-ci présentent une jouabilité différente et de nouveaux pouvoirs. Cette possibilité accentue l'intérêt du joueur qui veut les obtenir tous.

Doit-on y jouer ? Oui

Plant vs. Zombies: Garden Warfare ne se démarque pas pour son originalité de modes. Néanmoins, cette licence sous forme de jeu de tir à la troisième personne nous fait grandement sourire. Cette nouvelle intégration pour les morts-vivants et les alliés de la nature ainsi que ses graphismes sont époustouflants. La jouabilité est amusante, et le système de vignettes propose une dimension supplémentaire au titre. En plus d'offrir des environnements variés et intéressants, les classes des deux camps viennent unir les joueurs pour garantir plus de stratégie et de manches serrées. Cette itération réinventée de la licence Plant vs. Zombies est plaisante sur tous les aspects, autant pour les adultes que pour les enfants.

****1/2

Concepteur : PopCap Games 

Éditeur : Electronic Arts 

Console : Xbox 360, Xbox One et PC (Printemps 2014) 

Cote : E (10+) 

Jeu en français 

Testé sur Xbox One




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer