AOL et Yahoo! vont devenir Oath

Pionnier d'internet, Yahoo!, fondé en 1994 et qui... (REUTERS)

Agrandir

Pionnier d'internet, Yahoo!, fondé en 1994 et qui traverse de grandes difficultés financières, a été un temps la référence en matière de moteur de recherche, affolant les compteurs avec une valorisation boursière de 125 milliards de dollars. Mais la vedette des années 90 ne s'est jamais remise de l'arrivée de Google qui l'a détrônée et ringardisée.

REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SAN FRANCISCO

AOL et Yahoo! vont fusionner dans une nouvelle entité baptisée Oath, dont le nom suscitait quelques moqueries sur les réseaux sociaux, après la finalisation du rachat de ce dernier par le géant des télécoms américain Verizon.

«Des milliards de consommateurs, plus de 20 marques, équipe imbattable. TakeTheOath. Été 2017», a twitté le patron d'AOL Tim Armstrong sur son compte certifié pour annoncer l'appellation de ce nouvel ensemble.

Le groupe internet américain Yahoo! prévoit de boucler, d'ici la fin juin, la cession de la majorité de ses activités opérationnelles, notamment ses services de publicité en ligne et ses plateformes internet comme Yahoo Mail, Yahoo News ou Tumblr.

L'entreprise qui subsistera doit être rebaptisée Altaba et sera une société d'investissement: elle conservera les actifs financiers non rachetés par Verizon, c'est-à-dire essentiellement la participation de Yahoo! dans le géant chinois du commerce en ligne Alibaba.

Yahoo! a dû réduire son prix de vente de cession à 4,5 milliards de dollars contre 4,83 milliards de dollars auparavant, après la révélation en septembre dernier de piratages massifs de données subis par des utilisateurs.

Cette cyberattaque, qui avait démarré en 2014, est considérée comme l'une des plus importantes jamais menée dans le monde, avec «au moins 500 millions de comptes», selon le ministère américain de la Justice qui a inculpé en mars quatre personnes, dont deux membres des services secrets russes (FSB). Le Kremlin avait rapidement démenti toute implication.

En décembre, Yahoo! avait admis qu'une autre cyberattaque, en 2013 cette fois, avait frappé plus d'un milliard de ses utilisateurs.

Le nom «Oath» était raillé par les internautes, en raison de son double sens qui peut lui faire signifier «serment» ou «juron» ou des récents déboires de Yahoo.

«Le dernier "serment" que Yahoo a prêté était de garder mes courriels en sécurité et BON...», twittait un internaute, en référence au piratage.

D'autres faisaient remarquer que «Oath» pouvait faire penser à «OAuth», un protocole internet permettant d'autoriser un accès à des données personnelles.

Une fois la transaction achevée avec Verizon, la PDG de Yahoo! Marissa Mayer quittera le conseil d'administration de l'entreprise et doit être remplacée par Thomas McInerney, 52 ans.

Pionnier d'internet, Yahoo!, fondé en 1994 et qui traverse de grandes difficultés financières, a été un temps la référence en matière de moteur de recherche, affolant les compteurs avec une valorisation boursière de 125 milliards de dollars. Mais la vedette des années 90 ne s'est jamais remise de l'arrivée de Google qui l'a détrônée et ringardisée.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer