Italie: un courriel sauve une Chinoise suicidaire

Un courriel a traversé deux fois l'Atlantique, parcourant des milliers de... (PHOTO JONATHAN HAYWARD, ARCHIVES PC)

Agrandir

PHOTO JONATHAN HAYWARD, ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
ROME

Un courriel a traversé deux fois l'Atlantique, parcourant des milliers de kilomètres, réussissant à la fin à sauver une jeune Chinoise en train de se suicider en Italie, écrit vendredi la police italienne.

Un jeune étudiant chinois résidant en Grande-Bretagne discutait sur l'internet avec une compatriote installée à Vérone (nord-est) quand il a soupçonné, d'après le ton de la conversation, des velléités suicidaires chez la jeune fille, selon un communiqué.

Il a immédiatement envoyé un courriel à la police, mais s'est trompé et au lieu de l'envoyer à la ville italienne il l'a envoyé au Verona Police Department dans le New Jersey, sur la côte est des États-Unis.

Ces derniers, comprenant l'erreur, ont alerté le bureau d'Interpol à Washington qui contactait à son tour la salle opérationnelle internationale à Rome. Cette dernière a alors appelé la préfecture de police de Vérone, qui a dépêché des policiers sur place.

« La jeune femme a été trouvée avec les veines des poignets partiellement coupées et ayant ingurgité une grande dose d'un médicament antidépresseur dont le flacon à moitié vide a été trouvé à côté du corps », précise le communiqué.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer