Baidu s'associe avec Amazon et se renforce dans la musique

Le géant de l'internet chinois Baidu présentera un... (Photo Jason Lee, archives Reuters)

Agrandir

Le géant de l'internet chinois Baidu présentera un véhicule autonome d'ici la fin de l'année.

Photo Jason Lee, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Pékin

Le leader chinois de la recherche en ligne, Baidu, a annoncé jeudi avoir conclu un accord avec le géant américain du cybercommerce Amazon et un autre visant à consolider sa position sur le marché de la musique en ligne.

Baidu, souvent surnommé le «Google chinois», entend profiter de sa position ultra-dominante sur le marché du géant asiatique et se développer sur le créneau des services O2O («online-to-offline»).

L'accord entre Baidu et Amazon China permettra au moteur de recherche d'être proposé par défaut sur les liseuses Kindle et les tablettes Fire vendues en Chine et de coopérer sur la distribution d'applications mobiles et de contenu vidéo, selon un communiqué de Baidu.

Amazon, précise le texte, «s'intégrera» à la boutique d'applications mobiles de Baidu et à sa plateforme de vidéo en ligne iQIYI, rivale de celle d'Alibaba, le champion national du cybercommerce.

Baidu a également annoncé jeudi la fusion de son service de recherche de musique en ligne avec le studio Taihe Entertainment, l'un des plus gros détenteurs chinois de droits musicaux, qui couvre la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong, Macao et Singapour.

Taihe, qui compte une quinzaine d'artistes sous contrat, contrôle surtout les droits originaux de plus de 10 000 compositions et de quelque 700 000 enregistrements, chinois pour la plupart: une mine d'or.

Si les contenus piratés pullulent toujours sur l'internet chinois, les autorités ont obligé ces derniers mois les principales plateformes à faire le ménage dans leur offre.

«Le régime de la propriété intellectuelle continue de s'améliorer en Chine, et les usagers acceptent de plus en plus de payer pour des contenus numériques, ce qui augure de perspectives brillantes pour le secteur de la musique en ligne», s'est félicité Baidu.

Son service Baidu Music, avec plus de 150 millions d'usagers actifs par mois, est la principale plateforme en langue chinoise de recherche et d'écoute musicale, proposant artistes locaux mais aussi internationaux.

Les deux groupes ont refusé de dévoiler les détails de la transaction et de donner des précisions sur la nouvelle entité qui en sortira.

Selon des estimations du cabinet Analysys, le marché chinois de la musique en ligne devrait représenter cette année près de 13,7 milliards de yuans (2,85 milliards de dollars CAD), une hausse de 30% par rapport à 2014.

Cette opération intervient après des salves de rapprochements et d'acquisitions effectuées par les mastodontes chinois du web - Baidu, Tencent ou Alibaba - en vue de diversifier leurs activités et de conforter leur base d'usagers.

Fin octobre, deux des plus grands voyagistes en ligne de Chine -Ctrip et Qunar (une société contrôlée par Baidu) - étaient tombés d'accord pour créer un partenariat et donner naissance à un géant du secteur.

Deux semaines auparavant, Alibaba annonçait l'acquisition de la totalité de la plus grande plateforme chinoise de vidéos sur internet, Youku Tudou.

De leur côté, les plateformes d'achats groupés Meituan.com et Dianping Holdings - respectivement adossées à Alibaba et à Tencent - avaient dévoilé leur rapprochement mi-octobre pour dominer le créneau du O2O, qui permet d'acheter des coupons à prix réduit pour des achats de biens ou de services de proximité (restauration, cinéma...).




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer