YouTube envisage des abonnements payants sans publicité

YouTube a évoqué certaines applications qui proposaient à leurs... (Photo DADO RUVIC, Archives Reuters)

Agrandir

YouTube a évoqué certaines applications qui proposaient à leurs utilisateurs de choisir entre avoir de la publicité ou payer quelque chose.

Photo DADO RUVIC, Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SAN FRANCISCO

YouTube, le service de vidéo en ligne de Google, réfléchit à proposer des abonnements payants à ses utilisateurs qui voudraient accéder à ses contenus sans avoir de publicité.

«Nous réfléchissons à la manière de donner des options aux utilisateurs», a indiqué la patronne de YouTube, Susan Wojcicki, lundi soir lors d'une conférence en Californie.

«YouTube actuellement fonctionne avec de la publicité, ce qui est vraiment bien dans le sens où cela nous a permis d'arriver à un milliard d'utilisateurs; tout le monde peut accéder au contenu», explique-t-elle dans un extrait de son intervention publié par l'organisateur de l'événement, le site d'informations technologiques Re/Code.

«Mais il va y avoir des cas où les gens vont dire: je ne veux pas voir les publicités», a-t-elle poursuivi.

Elle a souligné que certaines applications proposaient à leurs utilisateurs de choisir entre avoir de la publicité ou payer quelque chose, évoquant «un modèle intéressant».

Google avait racheté YouTube en 2006 pour 1,65 milliard de dollars, et il lui rapporte aujourd'hui une part conséquente de ses revenus publicitaires. Le site, au départ consacré au partage gratuit de vidéos d'amateurs, avait lancé l'an dernier de premières offres de chaînes payantes avec des contenus professionnels.

Mme Wojciki a également confirmé lundi soir qu'un projet de service de musique en streaming (flux sans téléchargement sur internet) avec lequel YouTube viendrait concurrencer Spotify ou Pandora Media pourrait se concrétiser bientôt, sans donner de détails.

L'initiative avait été confirmée l'an dernier par des sources proches du dossier, et la presse américaine avait évoqué il y a quelques mois un tarif de 5 dollars par mois avec des publicités, ou 10 dollars sans publicité.

YouTube Space s'installe au Brésil

YouTube s'est associé avec une ONG brésilienne d'éducation audiovisuelle pour lancer au Brésil Youtube Space qui vise à promouvoir la production de vidéos et la formation dans ce domaine.

Les installations à Sao Paulo seront le cinquième bureau de Youtube Space dans le monde après Los Angeles, Londres, Tokyo et New York, selon un communiqué de presse de la filiale brésilienne de Google, l'entreprise américaine propriétaire de la plateforme de vidéos.

Plus de 30 000 personnes ont déjà participé, dans le monde entier, à 450 ateliers et plus de 6000 vidéos ont déjà été produites depuis l'implantation de la première de ces initiatives en 2012, précise Google.

Ces vidéos ont été vues plus de 750 millions de fois.

Le projet fonctionne dans des bureaux où les personnes, institutions ou marques propriétaires d'une chaîne sur YouTube bénéficient des équipements de production et d'édition pour développer des contenus pour leur compte. Ils sont aussi formés en techniques audiovisuelles.

La condition? Qu'ils aient au moins un millier d'inscrits à leurs contenus.

C'est la raison pour laquelle YouTube s'est allié à l'ONG Criar, qui forme depuis dix ans des jeunes des classes sociales moins élevées à des emplois liés à la télévision et au cinéma.

Les élèves de l'ONG et les créateurs de YouTube au Brésil auront accès «à des équipements modernes audiovisuels, des entraînements et des cours», souligne Google.

L'espace organise aussi des rencontres et débats pour optimiser l'utilisation des chaînes sur YouTube.

Avec 202 millions d'habitants dont la moitié ont accès à internet, le Brésil est un leader de l'utilisation des réseaux sociaux.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer