Apple emménagera à partir d'avril dans son nouveau siège social

Le nouveau campus s'étend sur plus de 70... (Illustration fournie par Apple)

Agrandir

Le nouveau campus s'étend sur plus de 70 hectares, avec un théâtre, des locaux de recherche et de développement sécurisés, un centre de fitness ainsi que des pistes extérieures destinés aux salariés, et même un verger. Le grand public pourra accéder à un centre d'accueil des visiteurs, avec un Apple Store et un café.

Illustration fournie par Apple

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SAN FRANCISCO

Le groupe informatique américain Apple commencera à emménager à partir du mois d'avril dans son nouveau siège social («campus») aux allures de soucoupe volante en Californie, a-t-il annoncé mercredi.

Le groupe informatique américain Apple commencera à emménager... (Illustration fournie par Apple) - image 1.0

Agrandir

Illustration fournie par Apple

C'est Steve Jobs qui avait présenté ce projet futuriste imaginé par Norman Foster en juin 2011, quelques mois avant le décès du fondateur de la marque à la pomme, disant à l'époque viser une installation dans les locaux en 2015.

Le complexe circulaire, baptisé Apple Park et basé comme le campus actuel du groupe à Cupertino, dans la Silicon Valley, devrait à terme héberger plus de 12 000 personnes.

Leur déménagement prendra plus de six mois et les travaux de construction devraient se poursuivre jusqu'à cet été à l'intérieur du bâtiment et dans ses espaces extérieurs, précise le groupe mercredi.

Le nouveau campus s'étend sur plus de 70 hectares, avec un théâtre, des locaux de recherche et de développement sécurisés, un centre de fitness ainsi que des pistes extérieures destinés aux salariés, et même un verger. Le grand public pourra accéder à un centre d'accueil des visiteurs, avec un Apple Store et un café.

Les géants du secteur technologique se sont lancés ces dernières années dans une série de vastes projets architecturaux. Facebook avait confié l'agrandissement de son campus de Menlo Park à l'architecte Frank Gehry, tandis qu'Amazon est en train de se faire construire à Seattle un nouveau siège comprenant plusieurs bâtiments sphériques ressemblant à des serres.

La ville californienne de Mountain View avait en revanche retoqué en partie en 2015 un projet de Google, en n'autorisant qu'un seul des quatre sites sur lesquels il prévoyait de réaménager son campus.

L'expansion des groupes technologiques n'est pas sans susciter des critiques dans la Silicon Valley, car elle contribue à une explosion des prix de l'immobilier dans la région ainsi qu'à des problèmes de circulation.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer