Revue de l'actualité technologique

Voici une sélection d'actualités de la semaine écoulée dans les nouvelles... (PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Voici une sélection d'actualités de la semaine écoulée dans les nouvelles technologies.

LE CHIFFRE

Les Fintech, jeunes sociétés technologiques de la finance, ont levé 13,6 milliards de dollars en capital-risque à travers le monde en 2015, soit deux fois plus qu'en 2014, selon une étude du cabinet KPMG. «Dans cette compétition mondiale, l'Europe est dynamique, mais reste encore faible sur les grosses opérations, note le cabinet. Sur les 26 principaux, 3 ont eu lieu sur le vieux continent, contre 8 en Asie et 15 en Amérique du Nord.

L'APPLI

Pour les DJ's ou aspirants-chefs d'orchestres: Hins a lancé Clay, une application de contrôle gestuel de la musique. Elle permet de modifier en temps réel une bande-son musicale grâce à des mouvements de main en trois dimensions, puis de partager sa création sur les réseaux sociaux.

Cette technologie, imaginée par Thomas Amilien, chef d'orchestre et pianiste, et Jean-Baptiste Guignard, compositeur et chercheur en sciences cognitives, permet de modifier ou réinterpréter des morceaux depuis un smartphone ou une tablette grâce à des gestes simples sans toucher au terminal.

LA CAMÉRA

La start-up française Videostitch a lancé une caméra qui permet de transmettre en direct via internet un flux vidéo à 360° en 4K (ou ultra haute définition) vers les casques de réalité virtuelle (VR), la première de ce genre pour les professionnels. Cette caméra (Orah 4i) pourrait démocratiser la production de contenus immersifs en VR, qui sont encore rares.

Dans la foulée d'une première collecte de fonds de 2 millions d'euros en juillet, Videostitch, qui a déjà à son actif une suite logicielle pour les images de réalité virtuelle, prépare une nouvelle levée plus importante.

LA STAT

Signe du ralentissement des ventes de produits numériques, le marché des semi-conducteurs a reculé de 2,3% en 2015 avec un total de ventes qui s'est établi à 334,8 milliards de dollars, selon le cabinet Gartner. Une baisse liée tant au ralentissement de la demande qu'aux taux de changes fluctuants au niveau mondial.

Parmi les principaux fabricants, les conséquences sont variées, le numéro un mondial, Intel, voyant son chiffre d'affaires perdre 1,2% sur le secteur quand son concurrent direct, Samsung Electronics, gagnait 9%. Parmi les principales baisses, l'Américain Qualcomm voit ses ventes chuter de 16,7% sur ce marché, son compatriote Micron Technologie perdant pour sa part 15,1%.

LES COLLECTES DE FONDS

-La start-up Zenpark, qui propose depuis 2013 de réserver des places de stationnement non utilisées, a levé 6,1 millions d'euros auprès de la Maif et du fonds Demeter Partners. Frédéric Mazzella, fondateur de BlaBlaCar (covoiturage), a également investi à titre personnel.

Dans les grandes villes, un automobiliste sur trois en circulation est à la recherche d'une place de stationnement alors que 7 millions de places en Europe sont libres dans des stationnements privés, notamment d'hôtels, de résidences hôtelières, de bailleurs sociaux, de foncières... Zenpark vise le cap des 1000 stationnements partagés d'ici 2 ans, essentiellement localisés là où les automobilistes ont moins de 5% de chance de trouver une place libre dans la rue. Elle revendique un chiffre d'affaires de près de 600 000 euros en 2015.

-Tiller, une start-up qui propose une solution de caisse enregistreuse connectée, a annoncé une deuxième collecte de fonds de 4 millions d'euros auprès du fonds d'investissement 360 Capital Partners et de plusieurs anges d'affaires.

Avec à son actif des clients comme Monoprix, la Compagnie des Alpes, Lidl, ou des restaurateurs indépendants, la start-up d'une trentaine de personnes veut recruter jusqu'à 100 nouveaux collaborateurs et se développer en Europe.

-La start-up Aixoise Crosscall, spécialisée dans la conception de smartphones résistants aux usages en extérieur, a levé 4,5 millions d'euros auprès du fonds ACG Management sous forme d'emprunt obligataire. Une levée qui devrait permettre à l'entreprise, qui produit des téléphones résistants aux éléments avec une batterie allongée, à destination des sportifs et professionnels, de renforcer son implantation à l'international et l'ouverture de nouveaux marchés.

-Keranova, une start-up qui développe des instruments chirurgicaux en ophtalmologie, a annoncé une première collecte de fonds de 4 millions d'euros auprès des sociétés d'investissement Mérieux Développement et CEA Investissement. La Banque publique d'investissement(Bpifrance) a aussi apporté son soutien avec une aide supplémentaire d'un million d'euros.

Cette levée doit permettre à l'entreprise de financer le développement de prototypes d'équipements chirurgicaux et la réalisation d'une étude préclinique.

LA PERSONNALITÉ

Valérie Peugeot, une chercheuse d'Orange Labs qui tient le rôle de la «prospectiviste» de l'opérateur a été nommée à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).

Avec son profil hybride entre sciences sociales et techniques, elle devient l'un des 17 commissaires du régulateur des données personnelles, pour un mandat de 5 ans.

LE PARTENARIAT

La jeune pousse G2mobility, spécialisée dans les technologies de l'information des bornes de recharge pour véhicules électriques, a noué un partenariat avec le fabricant de câbles Nexans. Les bornes de G2mobility permettent entre autres de piloter les recharges en dehors des pics de consommation électrique. Le partenariat prévoit de produire à partir de juin les bornes de G2mobility sur le site de Nexans dans les Ardennes. Il est assorti d'une collecte de fonds de 2,7 millions d'euros auprès de Nexans, Bpifrance et Innovacom. La start-up créée en 2009 rappelle que le marché a connu un quasi triplement des volumes en France entre 2012 et 2015.

LA CONSULTATION

France Digitale, l'association qui réunit 700 start-ups et investisseurs du numérique, lance une consultation internationale des entrepreneurs français du numérique pour réunir des propositions en vue de la présidentielle de 2017.

Elle organise à partir du 6 avril des matinées-débats avec les entrepreneurs et élus locaux pour identifier les problématiques de croissance des jeunes entrepreneurs français (recrutement, droit du travail, accès au financement, cadre fiscal, formation, etc.) et soumettra ses propositions aux candidats à la présidentielle.

LE RECRUTEUR

La société SCC, spécialiste des services informatiques d'infrastructure, va recruter cette année quelque 300 nouveaux collaborateurs.

Après une croissance de 16% l'an dernier, elle veut étoffer ses équipes commerciales et techniques et développer une nouvelle gamme de services informatiques à valeur ajoutée.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer