Intel se renforce dans la maison connectée

Le géant américain des semi-conducteurs Intel espère renforcer sa position sur... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le géant américain des semi-conducteurs Intel espère renforcer sa position sur le marché de la maison connectée avec le rachat annoncé lundi de son petit concurrent allemand Lantiq.

L'opération devrait être bouclée dans les trois mois, selon un communiqué commun des deux groupes, qui ne divulguent pas ses modalités financières.

Lantiq, basé à Munich, est spécialisé dans les composants pour les réseaux à haut débit et les réseaux domestiques. D'après son site internet, il compte parmi ses investisseurs le fonds Golden Gate Capital et l'opérateur de télécoms allemand Deutsche Telekom (via sa société d'investissement T-Venture).

Intel explique que l'acquisition va notamment lui permettre de renforcer son offre de routeurs intelligents pour des réseaux de différentes technologies (DSL, LTE, fibre optique) ainsi que ceux utilisés par les objets connectés, un créneau en plein essor.

«D'ici 2018, nous tablons sur plus de 800 millions de foyers connectés au haut débit dans le monde», a commenté Kirk Skaugen, un responsable d'Intel cité dans le communiqué. L'alliance entre les technologies d'Intel et de Lantiq devrait selon lui «permettre aux consommateurs de profiter d'une maison plus intelligente et connectée».

Intel, qui a bâti sa renommée sur ses puces pour PC, mais a raté le virage du mobile, tente actuellement de trouver d'autres débouchés pour ses composants. Les objets connectés sont l'une des priorités affichées par son directeur général, Brian Krzanich.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer