Google négocie pour racheter Softcard

Google aurait offert 50 millions de dollars pour... (PHOTO TONY AVELAR, ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

Google aurait offert 50 millions de dollars pour Softcard, indique le Wall Street Journal Online. Selon cette même source, Paypal, actuellement contrôlé par eBay mais qui devrait prochainement prendre son indépendance, serait également intéressé.

PHOTO TONY AVELAR, ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le géant de l'internet Google est en pourparlers pour racheter le logiciel de paiement en ligne Softcard, indiquent plusieurs médias dimanche, citant des sources proches du dossier.

Softcard est un logiciel de paiement en ligne actuellement contrôlé par plusieurs entreprises de télécommunications américaines (AT&T, Verizon et T-Mobile).

Google aurait offert 50 millions de dollars pour Softcard, indique le Wall Street Journal Online. Selon cette même source, Paypal, actuellement contrôlé par eBay mais qui devrait prochainement prendre son indépendance, serait également intéressé.

Les compagnies de télécommunications propriétaires de Softcard privilégieraient toutefois une transaction avec Google car elles possèdent déjà un système de partage des revenus avec Google, ajoute le WSJ Online.

Pour Google, une éventuelle acquisition de Softcard lui permettrait de faire pièce au logiciel de paiement Apple Pay qui permet d'effectuer des paiements directement avec son téléphone intelligent et introduit sur le marché en novembre.

Google possède déjà un système comparable, appelé Wallet, mais qui rencontre peu de succès en raison de la désaffection des principales compagnies de télécommunications aux États-Unis, dont celles qui ont développé de leur côté Softcard.

L'arrivée sur ce marché d'Apple Pay bouleverse la donne et pourrait inciter Google à trouver un accord avec les opérateurs de téléphonie mobile qui possèdent Softcard, système qui lui-même peine à rencontrer le succès, indique-t-on de même source.

Selon le site Techcrunch, Google paierait moins de 100 millions de dollars pour Softcard qui avait été lancé en 2010 sous le nom Isis.

AT&T, Verizon et T-Mobile ont investi plusieurs centaines de millions de dollars dans le développement de Softcard mais n'ont pas rencontré le succès escompté et l'entreprise avait annoncé début janvier le licenciement d'une soixantaine de personnes.

Softcard permet à ses utilisateurs de payer directement avec leur téléphone intelligent sans utiliser de carte de paiement ou de passer par un site tiers. Il utilise la même technologie de transmission NFC (Near Field Communication) qu'Apple Pay.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer