Samsung présente son Galaxy S5

Toutes les spécifications déjà existantes de la gamme... (PHOTO ALBERT GEA, REUTERS)

Agrandir

Toutes les spécifications déjà existantes de la gamme Galaxy qui fonctionne sous Android ont été améliorées et rendues plus performantes: meilleur appareil photo, écran qui s'adapte à la luminosité ambiante, résistance à l'eau et à la poussière.

PHOTO ALBERT GEA, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Emmanuelle TRECOLLE
Agence France-Presse
BARCELONE, Espagne

Le géant sud-coréen Samsung a présenté en grande pompe lundi le dernier modèle de sa gamme de téléphones intelligents porte-drapeau, le Galaxy S5, à la fin d'une journée marquée par de nombreuses annonces des fabricants de téléphones intelligents, majoritairement asiatiques.

Le Galaxy S5, dernier né du constructeur Samsung, qui a vendu près de 300 millions de téléphones intelligents en 2013, a été présenté au son des violons, trompettes et autres contrebasses, au soir du premier jour du congrès mondial du mobile à Barcelone.

«Les consommateurs veulent du design et de la performance, une caméra simple et puissante, une connectivité rapide et transparente, un appareil qui les aide à rester en forme», a détaillé le patron de Samsung, JK Shin.

Toutes les spécifications déjà existantes de la gamme Galaxy qui fonctionne sous Android ont donc été améliorées et rendues plus performantes: meilleur appareil photo, écran qui s'adapte à la luminosité ambiante, résistance à l'eau et à la poussière.

Samsung y a ajouté des possibilités très attendues comme le scanneur d'empreinte digitale qui permet de débloquer l'accès au téléphone intelligent, mais également de sécuriser des dossiers, ou la possibilité de prendre son pouls en apposant son doigt sur une diode au dos de l'appareil.

Mais le constructeur a aussi su apporter des nouveautés technologiques comme l'alliance du WiFi avec le réseau 4G pour télécharger plus rapidement, ou la possibilité de désactiver certaines fonctions et de passer l'écran en noir et blanc pour allonger la durée de vie de la batterie.

Samsung avait dévoilé dès dimanche ses deux montres connectées fonctionnant avec le système d'exploitation libre Tizen, développé par un consortium dont il est un des principaux membres.

Plus tôt dans la journée de lundi les challengers de Samsung, le finlandais Nokia (en phase de rachat par Microsoft), le japonais Sony Mobile et le chinois ZTE, ont eux aussi lancé les derniers nés de leurs marques, cherchant à se démarquer les uns des autres par l'intégration des technologies les plus récentes en matière de processeurs, de caméra, de son ou de qualité de l'écran.

Ainsi, le dernier né de Sony Mobile, le Xperia Z2, qui sera disponible à partir de mars, est doté d'une caméra de 20,7 millions de pixels qui permet de filmer en 4K, la plus haute résolution vidéo existante, et est livré avec des écouteurs réducteurs de bruit.

Le chinois ZTE a lui dévoilé le Grand Memo II LTE, un téléphone intelligent Android ultra fin doté d'un écran de 6 pouces dont le constructeur a mis en avant la nouvelle batterie plus autonome. L'écran de ce téléphone intelligent peut être divisé en deux pour, par exemple, regarder un match et le commenter en même temps sur les réseaux sociaux a expliqué ZTE.

Quant à Nokia, il a créé la surprise en lançant une nouvelle gamme de téléphones, les Nokia X, fonctionnant avec Android, le système de Google concurrent de Windows Phone, la plateforme de Microsoft, son futur propriétaire.

Pour Nokia, il s'agit de cibler les clients voulant acheter un téléphone intelligent à moins de 150 euros (environ 228 $).

Selon Bryan Wang, analyste chez Forrester, cette annonce aura un impact sur les fabricants chinois de téléphones intelligents à bas coûts, notamment les «modèles Android bas de gamme de Samsung qui en seront les premières cibles, ce qui pourrait casser l'actuelle stratégie produits de Samsung».

Les constructeurs de terminaux profitent de cet événement professionnel reconnu pour mettre en valeur les téléphones intelligents haut de gamme de leur portefeuille, qui leur servent de locomotive pour vendre le reste de leurs produits, souvent moins chers.

Selon le cabinet de recherche IDC, «les campagnes marketing mondiales continuent à se focaliser sur les téléphones porte-drapeaux que sont l'iPhone 5S, le Galaxy Note 3 ou le HTC One, alors que les études montrent que les achats des consommateurs se déplacent rapidement vers des produits significativement moins chers».

Cependant, «ces efforts construisent une perception de la marque cruciale qui permet de vendre tout de même, en ayant des alternatives moins onéreuses», souligne encore IDC.

Les ventes mondiales de téléphones intelligents, ces téléphones multifonctions connectés à internet, ont représenté 53,6 % des ventes totales d'appareils mobiles sur l'année, soit 967,8 millions sur les 1,8 milliard de téléphones vendus, en hausse de 42,3 % par rapport à 2012, selon les chiffres du cabinet Gartner.




la boite:4391933:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer