• Accueil > 
  • Techno 
  • > Intelligence artificielle: Coveo ouvre son bureau montréalais 

Intelligence artificielle: Coveo ouvre son bureau montréalais

Fondée en 2005 par Laurent Simoneau (à gauche),... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Fondée en 2005 par Laurent Simoneau (à gauche), Coveo a conclu l'année 2016 avec des revenus 82 % plus élevés qu'en 2015 et prévoit voir ceux-ci augmenter d'encore au moins 50 % en 2017, selon le PDG de la société, Louis Têtu.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Déjà forte de présences à San Francisco, Amsterdam et New York, l'entreprise de Québec Coveo a inauguré officiellement, hier, sa nouvelle antenne montréalaise, destinée principalement à recruter du personnel spécialisé en marketing numérique et en intelligence artificielle.

Ce nouveau bureau, situé à la gare Windsor, compte déjà environ 25 employés, recrutés depuis l'annonce de cette venue à Montréal, l'été dernier. Ils travaillaient jusque-là dans des espaces de location de bureaux partagés. Environ 25 autres devraient s'ajouter au cours de 2017.

« Ça étend notre capacité de recrutement à Montréal, qui est une bonne source dans le domaine du marketing numérique et de l'intelligence artificielle, a expliqué le PDG de Coveo, Louis Tetu. Montréal est l'un des meilleurs endroits au monde pour l'intelligence artificielle. »

Coveo conçoit « des moteurs de recherche et de recommandations contextuelles basés sur l'intelligence artificielle », précise M. Tetu. Sa liste de clients est longue et compte plusieurs noms bien connus, comme Johnson & Johnson, GoPro, L'Oréal, Anheuser-Busch ou Adobe.

Le moteur de Coveo est par exemple directement intégré dans le logiciel Photoshop de cette dernière. Il analyse la façon dont l'utilisateur se sert du logiciel pour lui fournir des réponses adaptées à son niveau lorsqu'il effectue des recherches dans l'outil de dépannage.

FORTE CROISSANCE

Coveo a conclu l'année 2016 avec des revenus 82 % plus élevés qu'en 2015 et prévoit voir ceux-ci augmenter d'encore au moins 50 % en 2017.

« Chaque année, on fait nos budgets sur une base de 50 %. En technologies, tu n'as pas le choix, il faut croître », souligne M. Tetu.

Cette forte croissance exerce une pression sur le recrutement. L'entreprise a eu beau recruter 103 personnes en 2016, ce n'était pas suffisant. « On n'est pas capables d'embaucher assez vite. »

L'ouverture du bureau montréalais participe donc aussi à ces efforts. « Plus on a d'antennes, plus c'est facile. »

Fondée en 2005 par Laurent Simoneau et l'essentiel de l'équipe de recherche et développement qui travaillait jusque-là pour Copernic, Coveo est de propriété québécoise à 100 %.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer