Eugenie Bouchard retrouve Nick Saviano et la victoire

Eugenie Bouchard a défait la Roumaine Alexandra Dulgheru... (Photo Mic Smith, AP)

Agrandir

Eugenie Bouchard a défait la Roumaine Alexandra Dulgheru 6-3, 6-4, mardi, au premier tour du tournoi de Charleston.

Photo Mic Smith, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Eugenie Bouchard et l'entraîneur Nick Saviano ont vite retrouvé leurs habitudes, mardi à Charleston, quand la Canadienne a remporté son match de premier tour de l'Omnium Volvo, 6-3 et 6-4, contre la Roumaine Alexandra Dulgheru.

Saviano travaillait avec Bouchard depuis plus de huit ans, à l'automne 2014, et la joueuse venait de connaître une saison exceptionnelle quand ils ont annoncé la fin de leur collaboration sans vraiment en expliquer la raison. Seize mois plus tard, après une succession d'entraîneurs et de conseillers divers - de Sam Sumyk à Thomas Hogstedt, en passant par Jimmy Connors -, Bouchard a de nouveau fait appel à son mentor, en l'absence (prévue) d'Hogstedt dont elle a d'ailleurs refusé de confirmer le départ.

La Canadienne, qui affrontera au deuxième tour l'Espagnole Lourdes Dominguez-Lino (112e), a déjà remporté 16 victoires cette saison, davantage que durant toute la saison 2015. En conférence de presse mardi, Bouchard a assuré qu'elle était dans un bien meilleur état d'esprit que la saison dernière.

«C'est une drôle de sensation, a-t-elle confié, un peu comme si j'étais revenue en 2013, ma première saison complète sur le circuit professionnel, quand je n'étais pas tête de série, quand je jouais de plus petits tournois. Je me sens comme si je devais me battre pour regagner ma place, m'accrocher, même si je suis mal classée.

«C'est un défi, mais je suis prête à le relever et je suis confiante de réussir. J'essaie de regarder vers l'avant, d'oublier le passé. Un peu tout le monde, les médias en particulier, a aimé faire de moi une vedette, pour ensuite s'acharner sur moi quand ça allait moins bien. Ça fait du bien d'entendre à nouveau de bonnes choses à mon sujet, et j'espère que cela donnera finalement une belle histoire de retour au premier plan!»

Mardi, la victoire aidant, on a vu Bouchard et Nick Saviano se comporter comme de vieux complices souriants et détendus. Quand il est venu la conseiller, après la première manche, Saviano s'est surtout montré positif en insistant sur la combativité de Bouchard. La joueuse de 22 ans venait de repousser plusieurs balles de bris avant de prendre l'avantage.

«Tu as vraiment bien joué quand tu étais menée, parfois même à la perfection, a insisté l'entraîneur. Tu prends les bonnes décisions et tu tentes habituellement les bons coups. Tu dois simplement mieux préparer tes coups en restant bien basse et en attendant que la balle bondisse pour attaquer.

«N'oublie pas, a poursuivi Saviano. Tu dois jouer comme une championne, ne montrer aucun signe de faiblesse. Tu dois essayer d'exécuter chacun de tes coups du mieux que tu peux, chacun d'eux. L'objectif n'est pas de gagner le point, mais d'exécuter parfaitement le coup qui va te permettre de gagner.»

Sans doute conscient qu'il insistait un peu trop sur la technique, Saviano a aussi rappelé à Bouchard: «Tu joues très bien, tu dois être contente de toi-même. Continue de cette façon!»

La 46e mondiale a effectivement offert une excellente performance contre une joueuse qui vaut mieux que son 97e rang actuel. Les échanges se sont souvent prolongés, et Bouchard a fait preuve d'une belle variété dans son jeu, avec notamment trois amortis réussis à la perfection. Elle a aussi montré plus d'assurance au service, réussissant régulièrement d'excellentes premières balles quand elle faisait face à des situations de bris.

Bouchard joue à Charleston son huitième tournoi de la saison, son premier sur la terre battue. «C'est toujours une transition à laquelle il faut s'adapter, mais j'aime bien jouer sur cette surface où je crois être plutôt à l'aise», a-t-elle expliqué en entrevue sur le court après le match. «Il faut s'habituer aux glissades et aux échanges plus longs, mais c'est amusant de jouer sur la terre battue.»

En principe, Bouchard devrait prendre part la semaine prochaine à la rencontre de Fed Cup entre le Canada et la Slovaquie, à Bratislava, aussi sur la terre battue. Le capitaine canadien Sylvain Bruneau devrait annoncer sa formation mercredi.

____________________________________________

Robillard-Millette au Masters junior

Charlotte Robillard-Millette deviendra ce week-end en Chine la première Canadienne à prendre part au Masters junior de tennis. Cette compétition, disputée à Chengdu, réunit les huit meilleurs juniors de la dernière saison, tant chez les filles que chez les garçons. Robillard-Millette, qui est originaire de Blainville, a atteint le quatrième rang du classement mondial junior en 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer