Retour au boulot pour Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard... (PHOTO EDUARDO MUNOZ, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Eugenie Bouchard

PHOTO EDUARDO MUNOZ, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec la présentation des Internationaux d'Australie dans deux semaines à peine, la saison de tennis est repartie! Eugenie Bouchard est à Perth depuis quelques jours déjà et elle disputera la Coupe Hopman avec son compatriote Vasek Pospisil.

Ce sera sa deuxième participation à cette compétition qui oppose huit équipes nationales. «C'est ici que j'avais amorcé une année merveilleuse en 2014 et je garde d'excellents souvenirs de Perth et du tournoi, a raconté Bouchard, vendredi, lors d'un point de presse.

«J'aime vraiment la formule de ce tournoi. C'est à la fois amusant et très intense, une excellente façon de reprendre la compétition. Nous sommes assurées de disputer au moins trois matchs, même si on perd le premier, et le niveau des joueuses est vraiment très fort cette année.

«L'année dernière, j'avais pu disputer plusieurs matchs intenses contre des rivales de fort calibre. Je vais notamment affronter Serena [Williams], une belle occasion, car elle est selon moi la meilleure joueuse de tous les temps. J'ai déjà joué quelques fois contre elle et c'est toujours excitant de le faire.»

La septième mondiale avait fait équipe avec Milos Raonic l'an dernier à Perth, quelques jours avant de briller aux Internationaux d'Australie (à Melbourne), où elle avait atteint les demi-finales du premier tournoi majeur de la saison.

«On ne peut guère demander mieux comme préparation à un tournoi du Grand Chelem. C'est ce que j'avais senti l'an dernier et c'est la raison pour laquelle je suis revenue cette année. Ce qui est bien, c'est que la surface est la même ici, les balles aussi, a expliqué Bouchard. Même le court principal rappelle celui du stade Rod-Laver à Melbourne.»

Un autre scénario

La Québécoise n'a plus joué depuis la finale du circuit WTA, à Singapour à la fin octobre, où elle avait subi trois défaites difficiles en autant de matchs. Elle a annoncé depuis la fin de sa collaboration avec l'entraîneur Nick Saviano (qu'elle n'a toujours pas officiellement remplacé) et la signature d'un contrat avec l'agence WME-IMG.

«Singapour a été une leçon pour moi, a-t-elle rappelé vendredi. Je n'étais pas aussi bien préparée que je l'aurais voulu. Je crois que cela va m'aider à mieux planifier la prochaine saison, en choisissant bien mes tournois, peut-être en jouant un peu moins aussi, de façon à demeurer en santé et en bonne forme.»

Bouchard a aussi assuré aborder la nouvelle saison sans penser à la précédente. «Pour moi, 2015 est un nouveau départ. Ce que j'ai accompli l'an dernier ne veut plus rien dire. Je devrai jouer mon match de premier tour aux Internationaux d'Australie comme toutes les autres joueuses, et je devrai me battre de toutes mes forces pour jouer de mon mieux et espérer l'emporter. Et ce sera la même chose tout au long de la saison.

«Je veux me servir de l'expérience acquise l'an dernier, en Grand Chelem en particulier, mais je ne me laisserai pas déconcentrer par mes résultats de 2014 ou par l'obligation de "défendre" mes points, mon classement et toutes ces choses. Ce n'est pas ma mentalité.»

Bouchard amorce donc la saison 2015 dans des conditions bien différentes de la précédente. Elle est désormais une grosse vedette et les médias australiens s'étaient déplacés en grand nombre vendredi pour son point de presse organisé sur la plage de Perth. La joueuse de 20 ans portait d'ailleurs une tenue de circonstance et ses photos se sont vite retrouvées sur les médias sociaux.

Sur le plan sportif, c'est difficile d'évaluer où elle en est après une pause de deux mois. La Coupe Hopman permettra d'avoir une idée un peu plus précise de son niveau puisque Bouchard devra affronter la Tchèque Lucie Safarova (16e), l'Américaine Serena Williams (1re), on l'a vu, et l'Italienne Flavia Pennetta (12e) au cours des prochains jours.

Compétition amicale

La Coupe Hopman oppose huit équipes nationales de deux joueurs dans un tournoi amical. Bouchard fait équipe avec Vasek Pospisil et le Canada a été placé dans le groupe A avec les États-Unis, l'Italie et la République tchèque. L'Australie, la France, la Grande-Bretagne et la Pologne sont dans le groupe B. Chaque rencontre consiste en trois matchs: simple femmes, simple hommes et double mixte. Les matchs de simple sont disputés au meilleur de trois manches, la troisième manche étant un super bris d'égalité. Les équipes les mieux classées de chaque groupe s'affronteront en finale samedi prochain.

L'horaire du Canada

> République tchèque, dimanche 10 h (21 h, samedi au Québec)

> États-Unis, mardi, 17 h 30 (4 h 30 au Québec)

> Italie, jeudi, 10 h (21 h, mercredi au Québec)

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Retour au jeu difficile pour Eugenie Bouchard

    Tennis

    Retour au jeu difficile pour Eugenie Bouchard

    La Canadienne Eugenie Bouchard a connu un dur retour au travail, dimanche, en s'inclinant 6-0, 6-4 face à la Tchèque Lucie Safarova lors du premier... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer