Cincinnati: Raonic s'impose, Pospisil s'incline

Milos Raonic a réussit son entrée en scène en deuxième ronde de l'Omnium... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

La Presse Canadienne
CINCINNATI

Milos Raonic a réussit son entrée en scène en deuxième ronde de l'Omnium Western & Southern, mercredi soir, en l'emportant facilement 6-2, 6-2 contre l'Américain Robby Ginepri.

Raonic, cinquième tête de série du tournoi, a de nouveau exploité sa puissance au service pour venir à bout de Ginepri. Il a réussi un total de 11 as, contre seulement deux pour le qualifié.

L'Ontarien, natif de Thornhill, a également démontré sa supériorité en retour de service en étant confronté à aucune balle de bris. Ginepri, 232e raquette mondiale, a pour sa part préservé quatre des huit balles de bris auxquelles il a été confronté, avant de s'incliner en seulement 53 petites minutes de jeu. Il a indiqué qu'il était satisfait de sa performance, mais qu'il peut encore s'améliorer.

«Je me sentais bien après le premier match de la semaine, a commenté le demi-finaliste à Wimbledon. Les conditions étaient très différentes de la semaine dernière à la Coupe Rogers.

«Mais j'ai abordé ce tournoi dans le bon état d'esprit, et j'ai bien exécuté mes coups. Je n'étais pas particulièrement nerveux. Je me suis bien préparé et je savais à quoi m'attendre. J'ai connu un bon début de rencontre, ce qui m'a rendu la tâche beaucoup plus facile par la suite.»

Raonic aura rendez-vous au troisième tour avec l'Américain Steve Johnson, tombeur du Letton Ernests Gulbis 6-4, 6-4.

Plus tôt mercredi, Vasek Pospisil a contraint Roger Federer à disputer un troisième set avant de finalement s'incliner devant la deuxième tête de série du tournoi.

Federer a battu Pospisil 7-6 (4), 5-7, 6-2 lors d'un match de deuxième tour disputé sur le court central, savourant du même coup sa 300e victoire en carrière sur le circuit Masters 1000 de l'ATP.

Le Suisse, troisième au classement mondial de l'ATP, a participé à la finale de la Coupe Rogers de Toronto la semaine dernière. Federer a toutefois dû s'avouer vaincu contre le Français Jo-Wilfried Tsonga.

Pospisil, qui est natif de Vancouver, a disposé de Radek Stepanek au premier tour à Cincinnati, une semaine après avoir été éliminé d'entrée de jeu à la Coupe Rogers. Il a décoché 33 coups gagnants, mais a commis 37 fautes directes contre Federer.

Le Canadien s'est révélé coriace contre le joueur étoile suisse, forçant la présentation d'un bris d'égalité qu'il a éventuellement perdu à cause d'une faute directe en coup droit.

Le troisième set a été l'affaire de Federer, puisque Pospisil a été victime de deux bris avant de finalement devoir plier l'échine.

«Chaque fois que tu joues contre Roger, tu es toujours un peu plus crispé, a dit Pospisil. Il a toujours été mon modèle. J'étais nerveux au premier set, et ç'a grugé une bonne partie de mon énergie.

«Au deuxième set, j'ai joué un peu mieux, mais quelques points ont fait la différence au troisième.»

En double, le Torontois Daniel Nestor et son acolyte Nenad Zimonjic ont prévalu 6-2, 6-3 contre l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez et le Colombien Santiago Giraldo.

Pospisil et son coéquipier américain Jack Sock, qui ont triomphé en double à Wimbledon, ont eu chaud mais ont finalement défait l'Indien Leander Paes et le Tchèque Radek Stepanek 6-1, 4-6, 10-8.

L'autre représentante de l'unifolié en action mercredi, Gabriela Dabrowski, et sa partenaire Alicja Rosolska, ont baissé pavillon 6-1, 6-1 contre les Russes Ekaterina Makarova et Elena Vesnina.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer