Catherine Ward: la P.K. Subban de l'équipe féminine

La défenseure Catherine Ward est l'une des pièces... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La défenseure Catherine Ward est l'une des pièces maîtresses de l'équipe canadienne.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'équipe canadienne de hockey sera bien menée à la ligne bleue par quelqu'un de Montréal. Oubliez toutefois P.K. Subban. Il s'agit de Catherine Ward, meilleure joueuse de défense de l'équipe féminine, peut-être l'athlète la plus sous-estimée de toute la délégation canadienne aux Jeux de Sotchi.

Catherine Ward pourrait même surpasser P.K. Subban! Et voici cinq raisons pour lesquelles l'athlète de 26 ans rivalise avec le flamboyant défenseur du Canadien.

1. Toujours fiable en zone défensive

Membre de l'équipe canadienne depuis 2009, Catherine Ward en est devenue l'une des défenseur les plus solides. «Elle est très fiable, ne commet pratiquement jamais d'erreur», explique Peter Smith, entraîneur des Martlets de McGill, qui a dirigé la joueuse au hockey universitaire et aussi avec l'équipe canadienne. À 1,67 m (5 pi 6 po), Catherine n'est pas la plus imposante, mais son excellent coup de patin lui permet d'être toujours en bonne position pour contrer les attaques adverses.

2. Une vision du jeu exceptionnelle

Partout où elle a joué, Catherine s'est imposée par son sens de l'offensive. «Sa vision du jeu est exceptionnelle et cela la sert bien dans toutes les situations», souligne Peter Smith. Souvent à la pointe en avantage numérique, comme Subban, Ward est aussi à l'aise en désavantage numérique. «On dirait qu'elle sait toujours où sont ses coéquipières sur la glace et peut ainsi les alimenter en offensive ou corriger leurs erreurs en défense», précise Dan Church, qui dirigeait l'équipe canadienne jusqu'en décembre dernier.

3. Un leadership naturel, un calme désarmant

Catherine est la seule défenseur de l'équipe olympique avec Meaghan Mikkelson à avoir remporté l'or à Vancouver et cette expérience sera un atout précieux. «Avec les Martlets, Catherine était encore toute jeune, mais on voyait qu'elle avait les qualités nécessaires, explique Peter Smith. Elle a aussi beaucoup appris de nos meneuses de l'époque. La voir aujourd'hui assumer avec un tel aplomb le leadership de la défense canadienne est très satisfaisant.» Toujours calme, un peu réservée, Ward n'en a pas moins été la capitaine de l'équipe canadienne plusieurs fois cette saison et aura sûrement des responsabilités à Sotchi.

4. Une expérience du succès

Partout où elle a joué, Catherine a connu du succès. En plus d'un titre olympique et d'un titre mondial avec l'équipe canadienne, elle a remporté la Coupe Clarkson - avec les Stars de Montréal, de la Ligue de hockey féminin du Canada (CWHL) - et deux titres universitaires canadiens à McGill. Tous ceux qui l'ont dirigée insistent sur ce don qu'elle a d'attirer et d'inspirer le succès. Et même si elle a reçu plusieurs honneurs individuels, Catherine privilégie toujours la victoire aux statistiques personnelles.

5. Une équipe, une vraie

Au hockey féminin, rien n'est plus important que le tournoi olympique et les meilleures joueuses n'hésitent pas à sacrifier tous les quatre ans une année complète à la préparation des Jeux. Les Canadiennes, comme les Américaines d'ailleurs, sont donc ensemble depuis plusieurs mois déjà, au contraire de leurs vis-à-vis masculins. Ward connaît parfaitement la plupart de ses équipières et sait qu'elle fait partie d'un groupe très soudé. Subban, qui n'a pas que des amis dans la LNH, ne peut certes en dire autant...




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Charles Hamelin: l'homme aux 100 médailles

    Sotchi 2014

    Charles Hamelin: l'homme aux 100 médailles

    Charles Hamelin possède un palmarès des plus reluisants. Seulement en Coupe du monde, le patineur de vitesse a mis la main sur 103 médailles au cours... »

  • Erik Guay: l'adrénaline de la vitesse

    Sotchi 2014

    Erik Guay: l'adrénaline de la vitesse

    Grand espoir de médaille dans l'épreuve de descente de ski alpin, Erik Guay est de ceux qui entretiennent une relation particulière avec... la... »

  • Connaissez-vous les Dufour-Lapointe?

    Sotchi 2014

    Connaissez-vous les Dufour-Lapointe?

    Trois soeurs qui prennent part aux mêmes Jeux olympiques, c'est rarissime. Leur grand-tante Simone et leur grand-mère Gabrielle ne pourraient être... »

  • Sébastien Toutant: les Jeux à reculons

    Sotchi 2014

    Sébastien Toutant: les Jeux à reculons

    Sébastien Toutant est l'un des athlètes canadiens les plus «célèbres» à se rendre à Sotchi. Curieusement, sa célébrité a été acquise presque à l'insu... »

  • Kaya Turski: remonter la pente

    Sotchi 2014

    Kaya Turski: remonter la pente

    Championne du monde en slopestyle, Kaya Turski va faire ses débuts olympiques à Sotchi, tout comme sa discipline. »

  • Mathieu Giroux: motivation profonde

    Sotchi 2014

    Mathieu Giroux: motivation profonde

    Dans le sport comme dans la vie, il faut faire preuve de motivation afin d'atteindre ses buts. Comment faire pour s'assurer qu'elle soit toujours à... »

publicité

la boite:2450047:box

publicité

publicité

la boite:2478966:box

publicité

image title
Fermer