Philippe Marquis ira finalement aux Jeux

Le bosseur Philippe Marquis prendra la place de... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Le bosseur Philippe Marquis prendra la place de Megan Gunning, une skieuse en demi-lune qui a subi une grave blessure à un genou.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Québécois Philippe Marquis a finalement obtenu sa place dans l'équipe canadienne olympique de ski acrobatique. Le spécialiste des bosses, dernier skieur écarté au terme d'un processus de sélection complexe et controversé, prendra la place de Megan Gunning, une skieuse en demi-lune qui a subi une grave blessure à un genou, mercredi soir à Aspen, où elle s'entraînait pour les X Games.

Le classement des qualifications étant unique pour tous les skieurs acrobatiques, quelle que soit leur discipline, c'est Marquis qui a été repêché. Rappelons que le Québécois avait raté sa sélection par une seule place, dimanche dernier, à Val Saint-Côme.

«J'ai reçu le coup de fil hier soir (mercredi) et je ne pourrais être plus heureux, même si c'est malheureusement à cause d'une blessure à une autre athlète que ça arrive, a raconté Marquis en entrevue. Je croyais avoir mérité ma place et j'y vois un signe. C'est incroyable comme mon karma a changé en quelques heures!

«Marc-Antoine (Gagnon) et Mik (Kingsbury) m'ont appelé ce matin, de Tignes en France, pour me féliciter et me dire d'arriver au plus vite!» Philippe avait justement été réconforté par son copain Gagnon dimanche soir et il a reçu plusieurs messages depuis.

«Je n'en reviens pas du nombre de personnes qui m'ont contacté pour me supporter, a-t-il expliqué. Et je crois que toute cette aventure va m'aider à performer encore mieux à Sotchi. Cela est devenu une source de motivation supplémentaire, et je suis gonflé à bloc!»

Marquis devrait rejoindre ses équipiers aujourd'hui à Tignes pour un dernier camp de préparation avant les Jeux. «Ça fait quatre ans que je me prépare, ce ne sont pas une ou deux journées de pause qui vont me déranger...»

La sélection de Marquis fait évidemment l'affaire de ses équipiers. Gagnon, Kingsbury et Alex Bilodeau bénéficieront à coup sûr de la présence d'un autre Canadien dans l'épreuve de bosses et d'un ami pour vivre avec eux l'expérience des Jeux.

Plus tristement, Gunning est rentrée chez elle à Calgary où elle subira des examens approfondis pour déterminer la gravité de sa blessure. Les médecins parlaient jeudi d'une rupture d'un ligament croisé antérieur, ce qui nécessite une intervention chirurgicale et une longue convalescence.




publicité

la boite:2450047:box

publicité

publicité

la boite:2478966:box

publicité

publicité

image title
Fermer