Sans surprise, le Barça et le Bayern s'amusent en lever de rideau

Lionel Messi a inscrit trois buts contre le Celtic... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Lionel Messi a inscrit trois buts contre le Celtic de Glasgow.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Sans surprise, le FC Barcelone et le Bayern de Munich, des poids lourds de la Ligue des Champions de l'UEFA, ont entamé le tournoi en s'amusant aux dépens de leurs adversaires mardi.

Lionel Messi a réussi un tour du chapeau et Neymar a démontré ses talents de fabricant de jeux pour propulser le Barça vers une victoire sans équivoque de 7-0 aux dépens du Celtic de Glasgow.

Pendant ce temps, en Bavière, le Bayern a souhaité la bienvenue à Rostov, un club russe qui participe à cette compétition pour la première fois de son histoire, en le pulvérisant 5-0. La formation allemande, quintuple championne de la Ligue des Champions, a ainsi obtenu sa 13e victoire consécutive à domicile dans ce tournoi.

La victoire de 7-0 de la formation catalane constitue la plus importante de son histoire en Ligue des Champions, devant celle de 7-1 enregistrée contre le Bayer Leverkusen en 2012.

«L'identité de notre adversaire avait peu d'importance à nos yeux; je me souviendrai d'une démonstration de précision et de talent unique en son genre. Notre adversaire ne peut rien faire contre ça, a déclaré l'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique. C'était une très belle façon de faire notre entrée dans cette compétition (cette saison).»

Le Barça a ainsi rappelé au Celtic qu'il lui était supérieur, après avoir signé une victoire de 6-1 contre lui lors de leur dernier affrontement en 2013.

C'était également la première fois que Messi et Neymar entamaient un match ensemble, après que le joueur étoile brésilien eut raté les quatre premiers affrontements du club catalan pour aider son pays à remporter la médaille d'or aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

Le FC Barcelone, quintuple vainqueur de la Ligue des Champions, a donc porté à 12 sa série de victoires à domicile dans cette compétition européenne.

À Munich, l'attaquant polonais Robert Lewandowski, Thomas Müller, Joshua Kimmich (2) et Juan Bernat ont permis à la formation de l'entraîneur-chef Carlo Ancelotti de se hisser provisoirement en tête du groupe D et de préserver sa fiche parfaite en ce début de saison.

Le Bayern a maintenant inscrit 20 buts et n'en a concédé aucun, en route vers cinq victoires en autant d'affrontements cette saison, toutes compétitions confondues.

«L'objectif principal est de gagner notre groupe. Nous avons bien démarré. Le prochain match chez l'Atletico sera plus difficile», a noté Ancelotti, qui a offert au Bayern son meilleur début de saison en 18 ans.

Rostov n'avait jamais participé à la phase de groupes dans une compétition de l'UEFA auparavant, et le finaliste russe misait sur sa défensive, la meilleure de la Ligue russe la saison dernière, pour museler le Bayern. En vain.

Dans les autres matchs à l'affiche mardi, le finaliste de la Ligue des Champions l'an dernier, l'Atletico Madrid, a pris la mesure du PSV Eindhoven 1-0, Naples a vaincu le Dynamo de Kiev 2-1 tandis que le Paris St-Germain a fait match nul de 1-1 contre Arsenal - tout comme Benfica contre Besiktas et Bâle contre le PFC Ludogorets Razgrad.

Le match entre Manchester City et le Borussia VfL Mönchengladbach a été annulé environ 20 minutes avant le coup d'envoi en raison des importantes précipitations qui s'abattaient sur Manchester.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer