• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > L'Impact perd 1-0 et s'éloigne à quatre points des séries 

L'Impact perd 1-0 et s'éloigne à quatre points des séries

Le défenseur de l'Impact Shaun Francis fait une... (Paul Chiasson, La Presse canadienne)

Agrandir

Le défenseur de l'Impact Shaun Francis fait une tête sous une la forte pluie qui s'abattait sur la stade Saputo mercredi soir.

Paul Chiasson, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Disputant un autre match crucial dans la course aux séries, l'Impact de Montréal est encore une fois tombé à plat et a subi une défaite de 1-0 face au New York City FC, mercredi.

L'attaquant du NYCFC (16-8-7) Jack Harrison a été le seul à toucher la cible dans une rencontre plutôt terne disputée devant 16 005 spectateurs au stade Saputo. L'Impact a ainsi encaissé un quatrième revers à domicile de suite pour une première fois dans son histoire en MLS.

Pendant ce temps, les Red Bulls de New York ont fait match nul 3-3 contre le D.C. United. Ces mêmes Red Bulls avaient perdu 3-2 contre le Crew de Columbus le week-end dernier, pendant que l'Impact s'inclinait 2-0 à Atlanta.

L'Impact (11-14-6) a donc glissé à quatre points des Red Bulls (12-11-7) et du sixième et dernier rang donnant accès aux séries dans l'Association de l'Est. Le Bleu-blanc-noir a encore trois matchs à jouer cette saison et les Red Bulls, quatre.

La troupe de Mauro Biello a testé à quelques reprises le gardien Sean Johnson, mais elle a finalement été blanchie pour une quatrième fois en six sorties.

«Dans tous les aspects - au niveau de la qualité, au niveau physique - ils nous ont battus chaque fois que nous avions le ballon, a reconnu Biello. C'est un match décevant, surtout alors que nous sommes dans la course. Et de jouer comme ça devant nos partisans, c'est inacceptable à mon avis.»

L'Impact disputait un quatrième match en 12 jours. Biello avait effectué cinq changements à sa formation partante par rapport à celle de dimanche contre Atlanta.

«J'avais envoyé des jambes fraîches, mais ça n'a pas fonctionné, a admis Biello. C'est décevant. Nous n'avons pas été en mesure d'égaler leur intensité. Eux (le NYCFC), ils étaient intenses. Ils revenaient derrière le ballon, ils coupaient l'espace, ils regagnaient le ballon. Nous, nous avons paru être fatigués.»

Lors des quelques chances de l'Impact, les hommes en bleu se sont butés à Johnson. Ce dernier a réussi son plus bel arrêt à la 70e minute, effectuant une parade vers sa gauche pour dévier une tête de Matteo Mancosu hors de danger.

À l'autre bout du terrain, Evan Bush a sauvé ses coéquipiers à quelques reprises, terminant la rencontre avec cinq arrêts à sa fiche.

Bush a été battu à la 29e minute, après une belle combinaison entre Rodney Wallace et Harrison sur le flanc gauche. Le défenseur Laurent Ciman s'est compromis sur la séquence et Harrison a profité de beaucoup d'espace derrière la ligne défensive montréalaise. Il a battu Bush d'une frappe précise du côté rapproché.

«(Ciman) a tenté de faire un jeu et je crois que le ballon a rebondi contre son genou et celui de l'adversaire, a noté Biello. Nous avions trois joueurs sur la ligne défensive. S'il y en a un qui s'avance, il doit y avoir quelqu'un qui l'appui derrière ou il ne doit pas y aller. Là, il s'est avancé et il n'y avait personne derrière et nous avons accordé le but. C'est une erreur. Nous ne pouvons pas faire ça contre une bonne équipe.»

L'Impact mettra fin à une séquence de cinq matchs en 15 jours en rendant visite aux Rapids du Colorado, samedi. Il profitera ensuite de deux semaines de congé en raison d'une pause internationale.

Le milieu de terrain de l'Impact Blerim Dzemaili ratera le rendez-vous face aux Rapids en vertu d'une accumulation de cartons jaunes.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer