L'Impact se contente d'un match nul de 1-1 face au TFC

Justin Morrow (2) retient Blerim Dzemaili (31)... (Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Justin Morrow (2) retient Blerim Dzemaili (31)

Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Que serait un duel entre l'Impact et le Toronto FC sans sa dose de suspense, d'intensité et de polémique? C'est encore tout ça qui s'est joué, mercredi soir, lors de la finale aller du Championnat canadien achevé sur un match nul de 1 à 1.

Résultat, l'Impact est condamné à se surpasser lors du match retour, qui sera disputé mardi au BMO Field. Il devra l'emporter ou obtenir un verdict nul supérieur à 1-1. Il devra également rapidement tourner la page sur ses coûteuses maladresses lors du premier acte disputé devant 14 329 spectateurs.

Par exemple, le onze montréalais a raté une occasion parfaite de prendre un mince avantage lorsque Nacho Piatti a expédié son penalty dans la section des Ultras (55e). Plusieurs tentatives ont aussi frôlé les poteaux de Clint Irwin ou été brillamment détournées par le gardien torontois. Le match n'a peut-être pas atteint la même qualité que lors de certains derbys précédents, mais il s'est tout de même grandement animé au fil des minutes.

«On n'était pas à notre meilleur dans la zone offensive, a reconnu Mauro Biello. Il manquait de rythme dans la dernière passe, mais il y a un deuxième match. On sait qu'on peut aller là-bas et compter.»

Lovitz blessé

L'Impact peut également pester contre l'égalisation ontarienne à la demi-heure de jeu, soit 11 minutes après l'ouverture du score de Matteo Mancosu. Coupé à un genou, Daniel Lovitz s'est écroulé dans la surface en gesticulant vers le banc pour solliciter l'intervention du personnel médical. Durant ces longues secondes, l'arbitre Silviu Petrescu a laissé aller le jeu. Selon les lois de la FIFA, un arbitre doit arrêter le jeu s'il «est d'avis que le joueur est sérieusement blessé».

Il en a jugé autrement tandis que le TFC a continué d'attaquer. En guise de conclusion, Jozy Altidore a trompé Maxime Crépeau, qui n'a pu qu'effleurer le ballon. Quand on connaît l'importance des buts marqués à l'extérieur dans ce type de compétition, on peut comprendre la frustration de Biello.

«Il y avait un grand trou au niveau de son genou. C'était ouvert et dégueulasse, a révélé l'entraîneur de l'Impact. [...] J'ai été déçu [que l'arbitre n'arrête pas le jeu] et je l'ai dit au quatrième officiel. Lovitz est au milieu de la surface, et non de l'autre côté du terrain, pendant que Toronto attaque. C'est décevant et ils ont fini par marquer.»

«Je ne suis même pas certain que mes joueurs savaient qu'il y avait un joueur au sol, a plaidé l'entraîneur du TFC, Greg Vanney. Nous ne sommes pas obligés de mettre le ballon en touche, l'arbitre peut stopper le jeu s'il le souhaite.»

Au-delà des conséquences sur ce but, la blessure de Lovitz dégarnit temporairement le côté gauche de la défense montréalaise. Comme il l'a fait, mercredi, Chris Duvall devrait évoluer sur ce flanc, samedi à Columbus, si l'absence de Lovitz se confirmait.

Les joueurs désignés sont là

Deux des trois joueurs désignés, soit Altidore et Michael Bradley, étaient titularisés au coup d'envoi. C'est cependant après l'entrée de Sebastian Giovinco, à la 62e minute, que le TFC a obtenu ses occasions les plus franches. Si le rapide italien a tiré à cinq reprises, c'est Altidore qui a obtenu la meilleure occasion lors d'un puissant tir repoussé par Crépeau (78e).

«Ils n'ont pas eu beaucoup de chances de pénétrer, surtout en première demie, a jugé Biello. Il y a eu quelques chances à la fin, quand on poussait un peu plus, mais je pense qu'on a été bien lors de notre phase défensive.»

Rappelons que si l'Impact remportait le championnat canadien, la semaine prochaine, sa place pour l'édition 2018 de la Ligue des champions ne serait pas d'emblée acquise. Le nouveau format de la compétition continentale force la tenue d'un match éliminatoire contre le vainqueur canadien de l'an dernier, soit le TFC.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer