Premier objectif de l'Impact: marquer à New York

L'Impact affrontera les Red Bulls de New York... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

Agrandir

L'Impact affrontera les Red Bulls de New York lors du match retour de la demi-finale de l'Association de l'Est, dimanche.

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Personne, dans le camp de l'Impact, ne s'attend à passer un dimanche après-midi de tout repos sur le terrain des Red Bulls de New York, lors du match retour de demi-finale d'Association. Mais au rayon de petites choses qui peuvent soulager le onze montréalais, rien ne serait plus intéressant que ce fameux but à l'extérieur. En trompant Luis Robles, une fois, l'Impact obligerait son adversaire à répliquer à trois reprises pour se qualifier.

«Nous sommes calmes et réellement motivés. Nous savons que ce sera un match difficile, surtout en étant à New York où les Red Bulls affichent un bon dossier, a prévenu Dominic Oduro. Ce sera bien si nous parvenons à inscrire le premier but. Il faudra faire ce qu'on a l'habitude faire sur la route: rester compact et faire preuve d'intelligence. La pression est sur eux, ils vont commencer en force et, nous sommes une équipe efficace en contre-attaque.»

«Il ne va pas falloir aller là-bas et se contenter de défendre. On va y aller pour essayer de marquer, essayer de jouer au (soccer) et ne pas faire une attaque-défense», a tempéré Laurent Ciman.

La physionomie de ce match retour ne différera pas du premier acte que l'Impact avait remporté 1-0 au stade Saputo. Contre la tempête qui risque de s'abattre dans les premières minutes, Mauro Biello a prévu que son équipe ne «prendra aucun risque», sera «un peu plus directe», laissera «les choses se calmer» et devra «regagner les deuxièmes ballons.»

Au terme de l'entraînement de vendredi, disputé sous le froid, Biello a développé: «Si on a cet espace pour jouer, on va jouer, mais il faut s'adapter à toutes les situations qui vont se présenter. On s'attend quand même à ce que les Red Bulls nous pressent très haut, surtout au début. Si on peut s'en libérer, ça peut nous donner l'avantage.»

L'Impact n'a pas manqué de tester plusieurs formations tactiques, cette semaine, en fonction des rebondissements dans le match. Si la pression s'accentuait, dans les derniers instants, Biello, pour qui le match référence, à l'extérieur, demeure la récente victoire à DC United, n'hésitera pas à faire entrer un cinquième défenseur, soit Wandrille Lefèvre. Dans le cas où l'Impact devrait marquer absolument, Dominic Oduro serait probablement sacrifié au profit de Didier Drogba. L'Impact évoluerait alors avec deux attaquants axiaux.

L'Ivoirien ne s'est pas entraîné, vendredi, mais l'entraîneur montréalais s'attend à ce qu'il soit de retour sur le terrain dès samedi. Avec la présence d'Hernan Bernardello, vendredi, à l'entrainement, tout indique que Biello disposera de son onze partant habituel.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer