Match nul de l'Impact contre le Real Salt Lake

Laurent Ciman (23) était de retour avec l'Impact... (Photo USA Today Sports)

Agrandir

Laurent Ciman (23) était de retour avec l'Impact après sa participation à l'Euro.

Photo USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

L'Impact de Montréal pensait bien réussir ce qu'aucune autre équipe de la MLS n'avait accompli cette saison.

La troupe de Mauro Biello a dû se contenter d'un verdict nul de 1-1 contre le Real Salt Lake, samedi, elle qui est passée à une quinzaine de minutes d'infliger un premier revers à domicile à la formation de l'Utah.

En sept parties au Rio Tinto Stadium cette saison, le Real Salt Lake revendiquait une fiche de cinq victoires et deux matchs nuls. Harry Shipp et la défense montréalaise ont bien voulu appliquer une première tache à ce dossier immaculé, mais le temps aura joué contre eux.

Shipp a profité d'un juteux retour du gardien Nick Rimando pour lancer l'Impact en avant tôt en début de match, mais Yura Movsisyan a nivelé le pointage en deuxième demie, sur un pénalty.

L'Impact a tout de même porté à cinq sa séquence de matchs sans défaite et il en a profité pour saluer le retour des défenseurs Laurent Ciman, qui a représenté la Belgique à l'Euro, et Donny Toia, qui avait été blessé à une cuisse en avril.

Le Bleu-blanc-noir amorçait un voyage de deux parties en cinq jours dans l'Ouest. Il s'arrêtera à Portland, mercredi, pour y disputer la victoire contre les Timbers avant de revenir jouer au Stade Saputo, dimanche, contre le New York City FC.

Début convaincant

Après avoir encaissé deux buts en première demie, samedi dernier, l'Impact s'est assuré de connaître un meilleur début. Dès la deuxième minute de jeu, Calum Mallace a tenté d'ouvrir la marque sur un coup de pied de coin, mais sa tête a abouti à la gauche du filet de Rimando.

Ce ne fut que partie remise pour les Montréalais, qui ont enfilé l'aiguille six minutes plus tard. La frappe de Ciman sur un lancer franc a virevolté jusque dans les mains du gardien du Real Salt Lake, mais il n'a pu saisir adéquatement. Amortissant le ballon devant lui, il a permis à Shipp de sauter sur le retour pour toucher la cible.

Les locaux n'ont toutefois pas baissé les bras. Leur bonne possession de ballon a mené à plusieurs attaques en territoire ennemi, mais chaque fois, la défense étanche de l'Impact a mis fin à la menace. Movsisyan, Juan Manuel Martinez et Joao Plata ont bien tenté de créer l'égalité, mais lorsqu'ils ne se butaient pas à Ciman, c'est Victor Cabrera qui les attendait au détour. L'Argentin a d'ailleurs été le meilleur joueur de l'Impact.

À la 33e minute, Plata a effectué un lob qui a menotté le gardien de l'Impact, Evan Bush, mais ce dernier a tout de même pu capter le ballon près de la ligne des buts, au grand désarroi des joueurs du Real Salt Lake.

Dans les arrêts de jeu, Ignacio Piatti s'est faufilé sur le flanc gauche, mais son puissant tir a été repoussé difficilement par Rimando.

La machine s'ouvre

L'unité défensive de l'Impact a poursuivi son bon travail en deuxième demie, mais petit à petit, le Real Salt Lake a établi une pression incessante près du filet de Bush. Après plusieurs tentatives dans la surface de réparation, le Real a finalement trouvé la brèche dans la défense adverse.

À la 78e minute, Mallace a ouvert la porte aux locaux en effectuant un tacle musclé aux dépens de Plata dans la surface de réparation, ce qui a mené à un pénalty. Auparavant, deux joueurs de l'Impact avaient arrêté de jouer, car ils croyaient que le ballon avait quitté les limites du terrain.

Installé au point de pénalty, Movsisyan n'a pas raté pareille occasion en envoyant le ballon dans la lucarne droite pour ramener les deux formations à la case départ.

Le Real n'a pas semblé rassasié. Les attaques ont fusé de toute part, mais sans succès. Dans les arrêts de jeu de la deuxième demie, Bush a réalisé un arrêt spectaculaire en plongeant à sa gauche et quelques instants plus tard, Movsisyan a eu la victoire au bout du pied, mais il n'a pu capitaliser.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer