• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Le match Belgique-Portugal déplacé de Bruxelles à Leira 

Le match Belgique-Portugal déplacé de Bruxelles à Leira

L'équipe nationale de soccer de la Belgique devait... (Photo Yves Logghe, AP)

Agrandir

L'équipe nationale de soccer de la Belgique devait affronter celle du Portugal le 29 mars au stade Roi Baudouin, à Bruxelles.

Photo Yves Logghe, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Lisbonne

Le match amical Belgique-Portugal, initialement prévu le 29 mars à Bruxelles et annulé au lendemain des attentats dans la capitale belge, aura finalement lieu le même jour à Leiria, dans le centre du Portugal, a annoncé mercredi la Fédération portugaise de football (FPF).

«Après les événements dramatiques de mardi, et étant donné le niveau d'alerte 4 en vigueur en Belgique», les deux fédérations «ont décidé ensemble de disputer un match de préparation à Leiria le 29 mars à 19h45 GMT», selon un communiqué de la FPF.

«Le changement de lieu a été décidé en 24 heures, pour permettre aux supporters des deux sélections d'en prendre connaissance le plus rapidement possible», a ajouté la Fédération portugaise, qui a manifesté «sa totale solidarité avec la Fédération et le peuple belges».

Le billet pour le match Portugal-Bulgarie, autre rencontre de préparation pour l'Euro 2016 qui sera disputée dans le même stade ce vendredi, «donnera aussi accès au match» contre la Belgique, a précisé la FPF sur son site internet.

La Fédération belge de football avait annoncé un peu plus tôt que «pour des raisons de sécurité et par mesure de précaution, la Ville de Bruxelles a demandé à l'URBSFA (la Fédération) d'annuler le match Belgique-Portugal du 29 mars prochain.

Mercredi dans la matinée, l'entraînement de l'équipe de Belgique au stade Roi Baudouin avait, comme la veille, été annulé au lendemain des attentats sanglants.

Depuis mardi, le niveau d'alerte antiterroriste est passé à son niveau maximal pour l'ensemble de la Belgique. La Ville de Bruxelles n'était donc pas en mesure d'affecter de nombreux policiers à la sécurisation du stade alors que la menace terroriste reste «sérieuse et imminente», selon le ministère de l'Intérieur.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer