Chelsea écrase Newcastle

Willian (22) célèbre son tour du chapeau à Pedro.... (PHOTO MATT DUNHAM, AP)

Agrandir

Willian (22) célèbre son tour du chapeau à Pedro.

PHOTO MATT DUNHAM, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Chelsea a retrouvé des jambes et des idées avant son déplacement européen chez le Paris Saint-Germain mardi en faisant exploser Newcastle (5-1), samedi lors de la 26e journée du championnat d'Angleterre.

Les Blues, qui remontent même à la 12e place avec ce 10e match d'invincibilité en Premier League, n'ont même pas eu à forcer leur talent puisque le bris était fait dès la neuvième minute. Ce qui leur a sûrement permis de s'économiser ensuite en vue du huitième de finale aller de Ligue des champions puis du match de Cup contre Manchester City dans une semaine.

Guus Hiddink, en prévision des retrouvailles du club avec le PSG, avait pourtant légèrement retouché son dispositif. Seule inquiétude, il a dû sortir dès la 38e minute John Terry, touché après un choc avec Aleksandar Mitrovic.

Kurt Zouma indisponible jusqu'à la fin de saison, la charnière Terry-Cahill était effectivement celle attendue, le recul de Cesc Fabregas en relayeur pour permettre à John Obi Mikel de souffler l'étant moins.

Meneur, Willian s'est pourtant parfaitement entendu dans l'axe avec Diego Costa, pour sa part nullement gêné par son masque après sa blessure au nez jeudi à l'entraînement.

L'Espagnol, remplacé (60) par Bertrand Traoré qui a inscrit le cinquième but (83), a ainsi marqué dès la cinquième minute son 10e but en championnat, mais son septième en huit matchs, en taclant une ouverture du Brésilien, avant de lui rendre à la politesse 11 minutes plus tard.

Pedro s'est lui offert un doublé (9, 59) en profitant d'une passe défensive approximative puis en misant sur sa vitesse.

En fin de match, Andros Townsend a juste réussi à sauver l'honneur (90).

Moins à l'aise chez eux ces derniers temps, les Londoniens restaient pourtant sur quatre matchs d'affilée sans victoire à Stamford Bridge.

Le deuxième jeu blanc de la saison de Newcastle (18e), obtenue le week-end précédent contre WBA (1-0), n'aura donc pas tenu longtemps...

Le gardien David de Gea est incapable de... (PHOTO OLI SCARFF, AFP) - image 2.0

Agrandir

Le gardien David de Gea est incapable de bloquer le ballon frappé de la tête par Lamine Koné.

PHOTO OLI SCARFF, AFP

Manchester United surpris par Sunderland

Manchester United, plombé par son gardien David De Gea à Sunderland (2-1), a raté une belle occasion de se rapprocher du quatuor de tête.

Les Mancuniens restent bloqués à 41 points et cela va immanquablement troubler de nouveau la situation de son entraîneur Louis Van Gaal.

Car le quatuor de tête, déjà à six points, pourrait s'être éloigné un peu plus dimanche. Le nul de West Ham à Norwich ensuite (2-2), avec un but et une passe décisive de Dimitri Payet qui a célébré sa toute fraîche prolongation de contrat, préserve toutefois la cinquième place de ManU.

Sunderland, qui n'avait battu qu'une seule fois les Red Devils lors de leurs 27 dernières confrontations, reste 19e mais n'est désormais plus qu'à un point du premier non relégable.

Sam Allardyce peut autant remercier ses recrues du championnat de France qui lui ont permis d'arracher trois points inespérés mais largement mérités, que «LVG» maudire son portier espagnol.

Sur coup franc, l'ex-Bordelais Wahbi Khazri a d'abord ouvert le score dès la troisième minute. Masqué au départ, De Gea est long à la détente ensuite.

Enfin, à la fin d'un match lors duquel l'ex-Rennais Yann M'Vila a rayonné au milieu, l'ancien Lorientais Lamine Koné, d'une tête puissance sur corner (82), a poussé le gardien à un but contre-son-camp et redonné l'avantage.

Entre les deux, l'ex-Monégasque Anthony Martial avait joliment égalisé (39) d'un tir piqué dans un angle fermé, à l'occasion de son 10e but cette saison. Après quatre matchs sans succès, Sunderland renoue donc avec la victoire.

Avant d'aller jeudi à Mydtjylland en C3, les Mancuniens n'ont pas réussi à confirmer leur nul à Chelsea, qui reçoit Newcastle en fin d'après-midi. Ils n'ont désormais gagné que trois de leurs 13 derniers matchs de championnat.

Juste derrière, Southampton s'est imposé (1-0) à Swansea (16) avec un sixième match d'affilée sans encaisser de but. Ce qui vaut même aux Saints, sixièmes avec 40 points, de doubler les Hammers à la différence de buts.

Un doublé de Troy Deeney a lui grandement aidé Watford (8) à Crystal Palace (12), malgré le premier but d'Emmanuel Adebayor (2-1). Encore un ex-pensionnaire du Championnat de France décidément très à l'honneur samedi.

Giannelli Imbula, passé par Guingamp et Marseille et lui aussi arrivé en Angleterre dans les dernières heures du mercato en provenance de Porto pour près de 25 millions d'euros, a également ouvert son compteur avec Stoke à Bournemouth. Les Potters s'imposent (3-1) et sont neuvièmes, tandis que le promu reste quinzième.

Enfin, Everton (10), battu 1-0 à domicile par West Bromwich Albion (13), rentre dans le rang.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer