L'UEFA soutient son président Michel Platini

Le président de l'UEFA, Michel Platini, a été suspendu... (PHOTO FABRICE COFFRINI, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Le président de l'UEFA, Michel Platini, a été suspendu pour 90 jours par la commission d'éthique de la FIFA.

PHOTO FABRICE COFFRINI, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Nyon, Suisse

Les 54 fédérations membres de l'UEFA maintiennent leur soutien «à l'unanimité» à Michel Platini, leur président suspendu 90 jours, et souhaitent une issue sur son cas d'ici mi-novembre, a indiqué jeudi le secrétaire général de l'instance européenne Gianni Infantino.

«Ce sur quoi tout le monde s'est rejoint, c'est que tout le monde soutient M. Platini en tant que personne et pour tout ce qu'il fait comme président de l'UEFA», «à l'unanimité», a déclaré le numéro 2 de l'UEFA à l'issue d'un comité exécutif de l'UEFA, soit le gouvernement du football européen, et d'une réunion de ses 54 fédérations membres à Nyon (Suisse).

«Nous soutenons le droit de Michel Platini à avoir un procès juste pour avoir une opportunité de se dédouaner», a poursuivi M. Infantino, lisant un communiqué devant la presse appelant «tous les organes impliqués, la commission d'éthique de la FIFA, la chambre des recours de la FIFA et in fine le Tribunal arbitral du sport (TAS) à travailler très rapidement pour s'assurer qu'il y ait une décision finale au plus tard mi-novembre».

Par ailleurs, le numéro 2 de l'UEFA a souligné que l'élection à la présidence de la FIFA «doit se tenir le 26 février et ne doit pas être reportée».

M. Platini a été suspendu pour 90 jours à titre conservatoire par la commission d'éthique de la FIFA à la suite d'un paiement suspect au regard de la justice suisse de 2 millions de francs suisses (2,7 millions $ CAN) reçu de la part de Joseph Blatter, président démissionnaire de la FIFA, également suspendu 90 jours par la commission d'éthique de la FIFA.

Tous deux ont fait appel devant la chambre de recours de la FIFA. Si leur appel est rejeté, tous deux ont la possibilité de se tourner ensuite vers le TAS à Lausanne (Suisse).

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer