Impact: des enseignements à tirer

Didier Drogba a été élu joueur de la semaine... (PHOTO GRAHAM HUGHES, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Didier Drogba a été élu joueur de la semaine dans la MLS.

PHOTO GRAHAM HUGHES, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les joueurs de l'Impact ont rapidement tourné la page, même s'ils ont bien savouré leur victoire contre le Fire de Chicago et le triplé de Didier Drogba, samedi dernier. Le prochain match, à Los Angeles samedi, s'annonce particulièrement difficile malgré l'enthousiasme retrouvé.

L'APPORT DE DROGBA

Grâce à ses trois buts contre le Fire, Drogba a été élu joueur de la semaine dans la MLS. Mais au-delà de l'évidente réussite dans la surface adverse, ses entraîneurs et coéquipiers ont aussi apprécié son engagement défensif. « Quand tu vois un gars comme Didier qui va en milieu de terrain pour aider l'équipe et qui, même s'il n'est pas à 100 %, revient en défense pour dégager le ballon, ça montre sa mentalité et son leadership. Ça se transmet au reste des joueurs », s'est félicité l'entraîneur Mauro Biello. Il y a déjà de belles affinités entre le joueur désigné et quelques-uns de ses coéquipiers, comme Justin Mapp. Nacho Piatti, qui revenait de blessure, est également monté en puissance au fil des minutes. « Plus le match avançait, plus on l'a vu trouver son rythme et sa confiance, a dit Biello. Piatti est un joueur important, et j'ai hâte que la chimie s'établisse entre lui et Drogba. »

UNE DÉFENSE À AMÉLIORER

Malgré la victoire de 4-3, la grande première de Biello ne restera pas un chef-d'oeuvre défensif. Dans le détail, l'Impact a cédé deux fois sur coups de pied arrêtés et immédiatement après le coup de tête de Wandrille Lefèvre. « C'est de la concentration et des détails. Pris individuellement, chaque joueur a l'intelligence tactique et l'état d'esprit pour se battre, mais collectivement, on doit être concentrés à des moments-clés. On n'a pas été suffisamment intelligents ce week-end », a regretté le numéro 55.

Il faut dire que l'Impact avait un quatuor inédit. Maxim Tissot, qui a connu une soirée difficile, joue habituellement en tant que milieu gauche, alors que le milieu défensif Nigel Reo-Coker reste un plan B sur le côté droit. Finalement, Donny Toia n'a pas vraiment d'expérience dans l'axe (« Il a la vitesse et l'agressivité qui peuvent l'aider », selon Biello). Malgré quelques problèmes, l'entraîneur n'a pas songé à puiser dans son banc en faisant entrer Hassoun Camara. « Je n'aime pas trop faire de changements dans mon quatuor défensif. Ce n'est pas facile pour un défenseur de rentrer avec le momentum et l'intensité. J'aimerais qu'Hassoun débute un match et trouve le rythme de cette façon. »

LE BRASSARD DE « NRC »

Cela faisait longtemps que Reo-Coker n'avait pas offert une telle performance dans la MLS. Contre le Fire, il a été l'auteur du centre sur le premier but de Drogba - après un très long sprint - et a distillé d'autres bons ballons, notamment pour Mapp, en début de deuxième période. Défensivement, ses interventions ont également été très justes. « J'ai vu un Nigel qui jouait avec cette liberté, cette confiance pour s'exprimer. On voulait avoir cet avantage numérique sur les côtés, avec les [arrières] latéraux, et il a fait le travail. » En fin de match, Reo-Coker a même reçu le brassard de capitaine après la sortie de Piatti. C'est Drogba lui-même qui le lui a donné.

« C'est un geste de respect que Didier a posé, ajouté Biello. Ils ont joué tous les deux en Premiership, et Nigel est un leader dans cette équipe. Ça a encore donné plus de confiance en fin de match. »

« C'était bien, a ajouté l'Anglais. Je connaissais Didier avant qu'il arrive ici et je savais le genre de caractère et de mentalité qu'il possédait. C'est un bon gars sur tous les plans et un bon élément à avoir dans le vestiaire. »

SÉJOUR CALIFORNIEN EN VUE

L'Impact s'entraînera une dernière fois, à la Caserne Letourneux, avant de mettre le cap vers la Californie demain. Le menu est corsé avec deux duels contre le Galaxy de Los Angeles et les Earthquakes de San Jose. Le premier match a de quoi inquiéter l'Impact si l'on se fie aux dernières semaines du Galaxy. « C'est un gros défi pour nous, comme ça l'est pour toutes les équipes qui doivent se déplacer à Los Angeles. Ils excellent quand ils jouent à domicile et je crois qu'ils ont une moyenne de quatre buts [4,5 buts] lors de leurs six derniers matchs, a indiqué Evan Bush. Il va encore nous manquer quelques joueurs, mais on voit ce match comme une belle occasion. On a déjà joué dans des endroits difficiles, plus tôt cette saison, et on peut obtenir des résultats en ayant la bonne attitude. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer