Community Shield: Arsenal domine Chelsea

Alex Oxlade-Chamberlain saute de joie après avoir marqué... (PHOTO KIRSTY WIGGLESWORTH, AP)

Agrandir

Alex Oxlade-Chamberlain saute de joie après avoir marqué le seul but de la rencontre.

PHOTO KIRSTY WIGGLESWORTH, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
LONDRES

L'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger a enfin réussi à dominer Jose Mourinho à sa 14e tentative, à l'occasion du Community Shield remporté dimanche à Wembley par son équipe contre Chelsea (1-0).

Signe de l'intense rivalité entre les deux hommes, la température est encore montée d'un cran en fin de match, avant que le Français ne regagne directement son vestiaire, sous l'oeil noir du Portugais. Sans lui serrer la main.

Arsenal, dans la foulée d'une fin de saison intéressante et de sa préparation enlevée, a simplement exploité l'avance qu'il possède sur le champion d'Angleterre en terme de jeu, à une semaine de la reprise de la Premier League.

Ce qui s'est traduit par un joli but d'Alex Oxlade-Chamberlain (24) à l'issue d'un mouvement d'école initié par Mesut Özil et relayé par Theo Walcott, préféré en pointe à Olivier Giroud.

Ensuite, les Gunners n'ont pas toujours tout bien fait, ont notamment tremblé parfois derrière, mais ils en ont néanmoins montré assez. En tout cas plus que Chelsea, nettement plus hésitant 15 jours avant d'affronter Manchester City en championnat.

L'apport d'Oscar

À l'exception d'une belle ouverture de Cesc Fabregas pour Eden Hazard, qui a saboté la meilleure occasion des Blues (61), Chelsea a tâtonné et semble encore à la recherche de son jeu. Willian a produit quelques percussions déstabilisantes, mais il était trop seul. Devant, profitant finalement de l'absence de Diego Costa, Loïc Rémy a apporté de la profondeur, mais le plus souvent dans une position d'ailier gauche.

Il a été remplacé à la pause par la recrue Radamel Falcao, qui a eu la chance d'évoluer dans la meilleure période grâce à l'apport d'Oscar.

Du coup, Petr Cech, respectueusement salué par les partisans dont il défendait encore les couleurs il y a quelques semaines, a attendu la 69e minute pour réaliser son premier arrêt, sur un coup franc du meneur brésilien.

Les Gunners renouent ainsi avec une victoire contre leur grand rival, qui les fuyait depuis huit matches. Et ce grâce à leur premier but contre les Blues depuis 506 minutes.

Surtout, Arsenal s'affirme comme l'un des possibles animateurs, sinon de toute la saison, au moins de son début.

L'addition aurait même pu être plus corsée si Santi Cazorla, Aaron Ramsey ou Kieran Gibbs en toute fin de match n'étaient pas tombés sur un Thibaut Courtois décisif.

Alors qu'Alexis Sanchez n'a pas encore rejoué, et que d'autres joueurs pourraient encore arriver, c'est plutôt prometteur.

Le dernier mois du mercato pourrait toutefois être profitable à Chelsea, déjà battu pour la deuxième fois cet été après son revers contre Red Bull.

Pour le champion en titre, il n'est évidemment pas trop tard mais il lui reste encore un gros boulot à accomplir s'il veut briller à la fois en championnat et en C1, l'objectif que s'est assigné «Mou».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer