• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Mondial féminin: le Brésil se qualifie pour la ronde des 16 

Mondial féminin: le Brésil se qualifie pour la ronde des 16

Le Brésil, qui avait battu la Corée du... (Photo Jean-Yves Ahern, USA Today)

Agrandir

Le Brésil, qui avait battu la Corée du Sud 2-0 plus tôt cette semaine, domine le classement du groupe E avec six points.

Photo Jean-Yves Ahern, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Alors que quelques têtes d'affiche ne connaissent pas le début de tournoi espéré à la Coupe du monde féminine de soccer, le Brésil a confirmé sa participation à la ronde des 16 grâce à une victoire de 1-0 contre l'Espagne, samedi au Stade olympique de Montréal.

Le Brésil a ainsi rejoint le Japon en tant que deux seules formations assurées d'une place en éliminatoires après les deux premières séries de rencontres de la phase de groupes.

De plus, le Brésil est assuré du premier rang du groupe E, grâce à ses six points. Le Costa Rica suit avec deux points, devant l'Espagne et la Corée du Sud avec un point chacune.

Le Costa Rica a arraché un verdict nul de 2-2 à la Corée du Sud devant 28 623 spectateurs, samedi, grâce au but égalisateur de Karla Villalobos à la 89e minute de jeu.

Le Brésil pourra donc reposer quelques éléments importants lors de son troisième match, pendant que des puissances comme les États-Unis, l'Allemagne, la France ou le Canada devront jouer pour une qualification au tour suivant.

«Certaines joueuses se plaignent de douleur. Notre formation devrait donc être différente lors du prochain match, a mentionné l'entraîneur brésilien, Vadao. Dans un tournoi comme celui-ci, il est important de se qualifier rapidement pour les éliminatoires.»

Les Espagnoles ont offert une bonne opposition aux Brésiliennes, particulièrement en première demie. Cependant, le Brésil, classé au septième rang mondial, a finalement eu le meilleur face à l'Espagne, classée 14e.

Andressa Alves a inscrit l'unique but du match tard en première demie, à la 44e minute.

La défenseure centrale Rafaelle a lobé le ballon derrière la défensive espagnole. Alves a été la première à rejoindre le ballon et l'a poussé du bout du pied gauche derrière la gardienne Ainhoa Tirapu, qui s'était avancée. La défenseure Celia Jimenez a rejoint le ballon en glissant devant la ligne des buts, mais Alves a bloqué le faible dégagement. La Brésilienne a ensuite pu viser dans une cage ouverte.

«C'était une belle passe de Rafa et je savais que la gardienne arrivait et que la défenseure allait m'enlever le ballon si je m'arrêtais pour le contrôler», a raconté Alves, qui a ainsi inscrit un premier but en Coupe du monde.

Les Espagnoles ont obtenu leurs plus belles occasions en fin de partie, mais la capitaine Veronica Boquete a attendu trop longtemps avant de décocher sa frappe alors qu'elle était en échappée, puis Irene Paredes a atteint le poteau sur une frappe d'un angle restreint.

Même si Vadao a admis que quelques joueuses obtiendraient congé lors du troisième match du Brésil dans la phase de groupes, il a tenu à rappeler qu'il fallait éviter les pièges.

«Le Brésil a la mauvaise habitude de tomber dans une zone de confort, a-t-il déclaré. Il faut rester conscient des pièges. Nous sommes le Brésil et nous avons toujours de la pression sur les épaules. Il y a eu beaucoup de surprises jusqu'ici dans le tournoi et il ne faut pas sous-estimer nos adversaires.»

Le Brésil conclura la phase de groupes avec un duel contre le Costa Rica, mercredi à Moncton, tandis que l'Espagne affrontera la Corée du Sud, à Ottawa.

Surprise colombienne à Moncton

Le jour 8 de la Coupe du monde féminine a vu une autre puissance être surprise alors que la Colombie, 28e au classement mondial, a défait la France, classée troisième, par la marque de 2-0, à Moncton.

Lady Andrade et Catalina Usme ont marqué pour la Colombie, qui a signé la première victoire de son histoire au Mondial féminin.

La France a eu l'avantage 21-3 au chapitre des tirs et aurait dû profiter d'un penalty à la 67e minute quand Daniela Montoya a volontairement touché au ballon avec sa main dans la surface de réparation. L'arbitre et ses adjointes n'ont toutefois pas appelé la faute.

Dans l'autre match à l'horaire du groupe F, l'Angleterre a vaincu le Mexique 2-1.

La Colombie se retrouve donc au sommet du groupe F avec quatre points, devant l'Angleterre et la France avec trois points chacun. Le Mexique se retrouve en fond de peloton avec un point.

La France terminera la phase de groupes avec un duel contre le Mexique, mercredi à Ottawa, alors que la Colombie affrontera l'Angleterre, à Montréal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer