• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > L'équipe canadienne en mission à la Coupe du monde féminine 

L'équipe canadienne en mission à la Coupe du monde féminine

L'équipe canadienne, dirigée par John Herdman, est classée huitième... (Photo Erich Schlegel, USA TODAY Sports)

Agrandir

L'équipe canadienne, dirigée par John Herdman, est classée huitième au monde.

Photo Erich Schlegel, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Neil Davidson
La Presse Canadienne
EDMONTON

L'entraîneur John Herdman soutient qu'une formation canadienne motivée pourrait connaître un long parcours à la Coupe du monde féminine de soccer.

«Est-ce que nous sommes l'équipe favorite du tournoi? Non, a admis Herdman lors d'une conférence de presse vendredi, la veille de l'ouverture du tournoi. Est-ce que l'équipe pourrait se retrouver sur une lancée grâce à l'appui du pays entier? Oui.

«Ce groupe de femmes croit pouvoir aller jusqu'au bout et croit être en mission. Elles ont une mission plus importante que les autres équipes. Une mission beaucoup plus importante. Et quand vous êtes en mission, vous pouvez atteindre des niveaux que vous pensiez impossibles à atteindre.»

L'équipe canadienne est classée huitième au monde. Elle amorcera son parcours samedi face à la Chine, classée 16e, devant une salle comble au stade du Commonwealth, à Edmonton.

Après la Chine, le Canada devra dompter la Nouvelle-Zélande, no 17, jeudi à Edmonton, et les Pays-Bas, no 12, le 15 juin à Montréal.

Le Canada souhaite faire oublier ses mauvais résultats passés à la Coupe du monde, outre une quatrième place en 2004. L'équipe canadienne, qui a terminé en dernière place en 2011 sous les ordres de l'ancienne entraîneure Carolina Morace, a un dossier de 4-11-3 au tournoi.

Cependant, le Canada a décroché le bronze aux Jeux olympiques de Londres en 2012 et les joueuses sont confiantes avec Herdman à la barre.

«L'aventure pour se rendre ici nous a bien préparés. Nous sommes prêts», a dit Herdman, qui est originaire d'Angleterre.

Herdman a parlé chaleureusement des femmes qu'il dirige et ce qu'elles ont accompli pour lui.

«La simplicité derrière tout ça vient du fait qu'elles ont ressorti le meilleur de moi-même en tant que personne. Et je crois avoir ressorti le meilleur d'elles. Elles m'ont poussé vers de nouveaux sommets. Elles sont devenues des meneuses sur le terrain et quand vous êtes entourés de meilleures personnes, vous devenez meilleurs à votre tour.»

La gardienne Erin McLeod a déclaré au sujet de Herdman: «Il me pousse en tant qu'être humain chaque jour. Il faut être la meilleure personne possible et faire le nécessaire sur le terrain.»

Cela inclut marquer des buts. Le Canada a été limité à un but ou moins à ses 15 derniers matchs, compilant un dossier de 8-5-2 au cours de cette séquence. Les défaites ont été encaissées face à des équipes de premier plan - la France, l'Allemagne, le Japon (deux fois) et l'Angleterre.

Le capitaine Christine Sinclair, qui participera à une quatrième Coupe du monde, totalise sept buts en 12 matchs en carrière dans le tournoi. Le Canada comptera aussi sur les attaquantes Melissa Tancredi et Adriana Leon et la milieu de terrain Sophie Schmidt pour remplir les filets adverses.

Tancredi n'a pas marqué depuis son retour avec l'équipe après essentiellement une pause de deux ans pour terminer ses études en chiropractie.

«Écoutez, c'est une joueuse qui aime la pression, nous savons tous ça de Mel, a déclaré Herdman. Elle a marqué quatre buts aux Olympiques, ce qui avait enlevé de la pression des épaules de Christine en forçant les autres équipes à s'ajuster. Mais une chose que nous savons de Mel, c'est qu'elle livre la marchandise dans les matchs importants.»

Le tournoi de 24 équipes, comparativement à 16 lors de la dernière édition, se déroulera à Vancouver, Edmonton, Winnipeg, Ottawa, Montréal et Moncton jusqu'au 5 juillet.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les Canadiennes unies derrière l'unifolié

    Soccer

    Les Canadiennes unies derrière l'unifolié

    À l'autre bout du fil, Marie-Ève Nault se fait rassurante sur son état de santé. La blessure au mollet, qui l'a privée d'une dernière répétition... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer