Maxim Tissot nie avoir été victime d'une commotion

Maxim Tissot... (Photo Nathan Denette, PC)

Agrandir

Maxim Tissot

Photo Nathan Denette, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kelsey Patterson
La Presse Canadienne

Le défenseur de l'Impact de Montréal Maxim Tissot a nié avoir souffert d'une commotion cérébrale lors du match contre le Toronto FC plus tôt cette semaine.

Tissot a subi une blessure après avoir foncé tête la première contre un panneau publicitaire lors du match retour de la demi-finale du Championnat canadien Amway à Toronto mercredi, mais l'équipe a assuré qu'il n'avait pas subi de commotion cérébrale.

«Je me suis soumis au processus de dépistage des commotions cérébrales après le match et j'étais O.K., a assuré Tissot avant la séance d'entraînement de l'Impact vendredi. Je me sens bien. Je n'ai pas ressenti de maux de tête depuis ce temps.

«J'ai eu des maux de tête après le match, mais je crois que c'était à cause de la collision, et non à cause des symptômes d'une commotion cérébrale.»

Tandis que la marque était de 1-1 à la 54e minute, Tissot s'est violemment heurté la tête contre un panneau publicitaire derrière le filet montréalais. Le joueur âgé de 23 ans a passé environ trois minutes inerte, étendu sur le ventre, derrière la ligne des buts, puis deux autres minutes à attendre de pouvoir retourner dans la mêlée.

Tandis que Tissot était sur les lignes de côté, le TFC en a profité pour marquer deux buts et creuser l'écart à 3-1.

«Je croyais que le jeu était arrêté, c'est la raison pour laquelle j'ai pris mon temps, a commenté Tissot, qui s'est également légèrement blessé à une épaule sur la séquence. Le personnel médical est venu me voir - même celui du Toronto FC - afin de savoir si j'étais conscient et si je me souvenais où j'étais. On m'a demandé de demeurer immobile. C'est la raison pour laquelle ça m'a pris tant de temps.

«Quand ils m'ont demandé de me mettre à genoux, j'ai regardé vers le terrain pour la première fois et j'ai vu le TFC marquer. Je me suis immédiatement levé, car je savais que je devais retourner sur le terrain.»

Tissot, qui est employé comme milieu de terrain et défenseur par l'Impact, est demeuré dans la rencontre et a joué jusqu'au sifflet final.

Le onze montréalais a perdu le match 3-2, mais a accédé à la finale de la Coupe des Voyageurs en vertu de la règle du total des buts.

L'Impact disputera son prochain match en MLS contre le Real Salt Lake au stade Saputo samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer