• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Coupe d'Angleterre: Aston Villa rejoint Arsenal en finale 

Coupe d'Angleterre: Aston Villa rejoint Arsenal en finale

Tom Cleverley (8) et Joe Cole ont manifesté... (PHOTO TIM IRELAND, AP)

Agrandir

Tom Cleverley (8) et Joe Cole ont manifesté leur joie après le dernier coup de sifflet.

PHOTO TIM IRELAND, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Aston Villa a réussi l'exploit de renverser la situation à Liverpool pour s'imposer (2-1) en demi-finale de la Coupe d'Angleterre dimanche face au favori, frustré, et disputer ainsi à Arsenal le trophée le 30 mai.

Malgré leur 15e place en Premier League et un maintien qui reste encore à décrocher, les Villans de Tim Sherwood n'ont rien volé et leur victoire contre le 5e apparaît même logique.

Au passage, l'élimination de la bande à Steven Gerrard, qui a vu une balle d'égalisation sauvée sur sa ligne par Kieran Richardson (85e), prive l'équipe d'une dernière chance de sauver les meubles au terme d'une saison inaboutie. Son entraîneur Brendan Rodgers est également le premier entraîneur du club depuis les années 60 à ne remporter aucun titre en trois ans.

Moins bien entrée dans la partie car sans réel avant-centre, plus à l'aise après être repassée rapidement à quatre défenseurs, son équipe a pourtant ouvert le pointage par Philippe Coutinho, son homme fort du moment (30e) qui a converti un rare temps fort sur une passe de Sterling.

Mais ce n'était qu'un trompe-l'oeil et Aston Villa a logiquement égalisé six minutes plus tard. C'est évidemment Christian Benteke qui s'en est chargé, en inscrivant du plat du pied son 9e but en sept matchs.

Le triangle Benteke-Delph-Grealish a fait très mal aux Reds dans le coeur du jeu. Le deuxième, passeur décisif sur l'égalisation, s'est mué en buteur héroïque à la reprise (54e) après une passe du troisième.

L'entrée à la pause de Mario Balotelli n'a pas changé grand chose à Liverpool, où la frustration est peu à peu devenue apparente.

De retour à Wembley le 30 mai, les Villans essaieront donc contre les Gunners de décrocher leur huitième Coupe d'Angleterre, la première depuis 1957. En 2000, leur aventure s'était terminée face à d'autres Londoniens, puisque c'est Chelsea qui s'était imposé en finale.

Arsenal, tenant du trophée, jouera lui pour s'adjuger sa 12e FA Cup.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer