Bayern Munich: rien n'arrête la machine bavaroise

Robert Lewandowski a réussi un doublé.... (Photo Martin Meissner, AP)

Agrandir

Robert Lewandowski a réussi un doublé.

Photo Martin Meissner, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BERLIN

Le Bayern Munich, bien que privé de Franck Ribéry, Arjen Robben et même de Manuel Neuer pour la première fois de la saison, a poursuivi en mode rouleau compresseur sa marche vers un 25e titre en s'imposant samedi au Werder Brême (4-0).

Le double champion en titre, avec un doublé de Robert Lewandowski, a même porté provisoirement à 14 points son avance sur Wolfsburg qui reçoit Fribourg dimanche, lors de la clôture de la 25e journée.

Trois jours après la démolition de Donetsk (7-0), l'équipe de Pep Guardiola affiche un impressionnant total de 36 buts lors de ses huit dernières sorties toutes compétitions confondues!

Si d'aucuns s'inquiétaient des absences du duo «Rib-Rob», touchés mercredi sur la scène européenne, Thomas Müller a rassuré tout le monde en ouvrant son pied gauche pour trouver la lucarne droite (1-0, 27e).

Le cinquième but du champion du monde en l'espace d'une semaine, après ses doublés à Hanovre (1-3) puis lors de la démolition du Shakhtar Donetsk mercredi!

C'est aussi de son gauche magique qu'Alaba a creusé l'écart: comme contre Brunswick début mars en Coupe, l'international autrichien a profité d'un coup-franc à 20 m pour loger le cuir dans la lucarne juste avant la pause (2-0).

Les esprits se sont échauffés après l'heure de jeu avec une distribution de cinq cartons jaunes en cinq minutes.

Doublé de Lewandowski

Lewandowski a définitivement levé les doutes quant à ses capacités de marquer en rouge aussi bien qu'en Jaune et Noir en claquant un doublé dans le dernier quart d'heure (76, 90+1).

Pour sa première apparition sous les couleurs bavaroises, Pepe Reina a fait le métier pour garder ses cages inviolées.

Quatre jours après avoir frôlé l'exploit au Real Madrid (victoire 4-3), Schalke est revenu deux fois au score pour ramener le nul de Berlin 2-2 et conserver son 5e rang.

Le jeune attaquant Leroy Sané (19 ans) a répondu à l'ouverture du score d'Anis Ben-Atira.

Puis le défenseur central Joel Matip s'est envolé dans les airs pour claquer de la tête le but de la seconde égalisation à la 90e minute (2-2).

Pour Hambourg, l'espoir de réussir un coup à Hoffenheim (3-0) s'est envolé avec l'expulsion du gardien Drobny (19) pour une faute dans la surface sanctionnée d'un penalty transformé par Eugen Polanski (22).

Le Polonais a ensuite doublé la mise avant que Kevin Volland ne coule définitivement le club hanséatique, 15e avec deux longueurs d'avance sur Paderborn étrillé (4-0) à Francfort (8e).

Alex Meier a encore fait mouche pour l'Eintracht avec son 19e but de la saison pour consolider son rang de premier canonnier de la Ligue.

Vendredi, Leverkusen a atomisé Stuttgart (4-0), cinquième victoire de rang sans prendre le moindre but, toutes compétitions confondues! A l'arrivée: la 3e place provisoire sur le podium national et un message fort à l'Atletico avant le déplacement mardi à Madrid (1-0 à l'aller) pour y jouer une place dans le top-8 de la C1.

Englué à la dernière place, Stuttgart maintient pourtant toujours sa confiance en l'entraîneur Huub Stevens...

En soirée, Dortmund se devait de l'emporter face à Cologne pour rester dans le top-10 et envisager en vainqueur la seconde manche contre la Juventus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer