Cameron Porter est radieux après son but historique

Cameron Porter est félicité par le propriétaire de... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Cameron Porter est félicité par le propriétaire de l'Impact Joey Saputo après le match de mardi.

Photo: André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Beacon
La Presse Canadienne
Montréal

Cameron Porter était encore sur un nuage un jour après son but gagnant en Ligue des Champions de la CONCACAF.

La recrue de 21 ans, qui disputait un premier match à domicile avec l'Impact de Montréal, a touché la cible lors de la dernière minute des arrêts de jeu mardi soir afin de permettre à son équipe de se qualifier pour les demi-finales du tournoi pour une première fois dans son histoire.

Le but spectaculaire marqué à la suite d'une longue passe de Calum Mallace a semé l'hystérie dans la foule de 38 104 spectateurs. Et alors que Porter s'est retrouvé sous une pile de coéquipiers, les joueurs du Pachuca semblaient assommés, incrédules.

Mercredi, Porter s'est mis à penser à ce qu'il pourrait faire de mieux au cours de sa carrière, après avoir inscrit un premier but chez les professionnels si dramatique.

«C'est un peu fou de penser que c'était mon premier but et maintenant, je dois rester à la hauteur, a dit le natif de l'Ohio. C'est aussi une leçon d'humilité, car maintenant vous devez vous prouver à tous les jours.»

Lors du match aller du quart de finale la semaine dernière au Mexique, un verdict nul de 2-2, plusieurs avaient été surpris de voir Porter être envoyé sur le terrain en fin de partie et non le vétéran attaquant Jack McInerney.

Après que Pachuca eut marqué sur un penalty à la 80e minute du match retour, l'entraîneur Frank Klopas a envoyé à nouveau Porter dans la mêlée à la place du milieu défensif Nigel Reo-Coker.

En arrière 1-0, tout semblait perdu pour l'Impact. Puis, tout est tombé en place. Mallace, également un substitut, y est allé d'une longue passe à partir de son territoire jusqu'à Porter, à l'entrée de la surface de réparation. Porter a contrôlé le ballon avec sa poitrine, s'est débarrassé d'un défenseur et a faufilé le ballon entre les jambes du gardien.

«C'était une passe à la Beckham, a dit le directeur général de l'Impact Adam Braz. Simplement brillant.»

Ce but a donné la victoire à l'Impact grâce à son avantage au niveau des buts marqués à l'étranger.

L'Impact accueillera la première manche de la demi-finale face au club costaricain d'Alajuelense, probablement le 18 mars, mais la date n'a toujours pas été confirmée. L'équipe montréalaise jouera le match retour à l'étranger, entre le 7 et le 9 avril. L'Alajuelense s'est incliné 2-1 contre le D.C. United mercredi, mais a remporté la série au total des buts 6-4.

Porter a déclaré qu'il avait inscrit beaucoup de buts à bout portant au cours de son séjour de quatre saisons dans la NCAA à Princeton, là où l'ancien entraîneur de l'Impact Jesse Marsch travaillait la saison dernière.

«J'ai tendance à souvent pousser le ballon du bout des orteils, a-t-il raconté. Je suis confortable avec ce genre de tirs et c'est ce que j'ai tenté.»

Et pour ce qui est de la réception de passe impeccable, il a ajouté: «J'ai regardé des faits saillants de Didier Drogba avant le match et il est un des meilleurs avec sa poitrine. Peut-être que j'avais ça en tête.»

Porter continue de digérer tout ce qui lui arrive depuis quelques mois. Il a été invité sur le tard au camp d'évaluation de la MLS, puis choisi au 45e rang par l'Impact. Il a fait bonne impression au camp et a obtenu un contrat, avant de se retrouver sur le terrain à ses deux premiers matchs professionnels.

Et maintenant, il est l'auteur d'un des buts les plus importants dans les 22 ans d'histoire de l'Impact.

«C'est probablement une des fins de matchs les plus folles à laquelle j'ai participé, a mentionné le vétéran Justin Mapp. Tout le monde a viré fou. Nous avions des réservistes qui sautaient sur une pile de joueurs. Frank agitait la serviette. C'était complètement fou.»

Klopas a d'ailleurs couru sur le terrain et a fait un geste déplacé en direction de l'arbitre. Il a écopé un carton rouge et sera suspendu pour le prochain match.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer