Manchester United remonte à la 3e place

Wayne Rooney a converti un penalty provoqué par Radamel Falcao.... (PHOTO PAUL ELLIS, AFP)

Agrandir

Wayne Rooney a converti un penalty provoqué par Radamel Falcao.

PHOTO PAUL ELLIS, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Manchester United, vainqueur de Sunderland 2-0 samedi lors de la 27e journée du Championnat d'Angleterre, remonte provisoirement à la 3e place, à cinq points du dauphin Manchester City, sans toutefois réussir à faire taire les critiques sur son niveau de jeu.

Sans être flamboyant, Manchester United assure le principal. Face à un Sunderland 16e, réduit à 10 et incapable de gagner depuis quatre matchs, les «Red Devils» se sont adjugé trois points précieux dans la course à une qualification en Ligue des champions.

Avec ce succès, les hommes de Louis Van Gaal volent provisoirement la troisième marche du podium à Arsenal, mis sous pression avant leur rencontre contre Everton dimanche, tandis que Southampton (5e) perd encore un peu plus de terrain avec une défaite face à West Bromwich Albion (1-0).

Surtout, les pensionnaires d'Old Trafford se replacent à cinq points de leur rival Manchester City et à dix du leader Chelsea, qui joueront dimanche respectivement face à Liverpool et Tottenham, pour la finale de la Coupe de la Ligue. Et creuse un peu plus l'écart sur les Reds, qui ne pourront pas les rejoindre même en cas de succès.

Mais United a dû attendre un penalty provoqué par Radamel Falcao et transformé par Wayne Rooney (66e) pour convertir leur domination (74 % de possession de balle notamment) en victoire. Bien aidés par ses «ex-Red Devils», Wes Brown, exclu, et John, à l'origine du penalty, les Mancuniens avaient pourtant longtemps buté sur un Sunderland limité mais décidé à ne pas rendre les armes.

En fin de rencontre, les coéquipiers de Rooney ont une nouvelle fois trouvé la faille et permis à leur capitaine d'inscrire un doublé (84e). Rooney remonte ainsi au classement des buteurs (10 buts) mais ne pourra pas rassurer les observateurs sur le manque d'efficacité et de fluidité de l'équipe.

Louis Van Gaal avait pointé le manque d'un buteur «à 20 buts par saison» au sein de son effectif et le manque criant d'efficacité de sa ligne d'attaque ce samedi pourrait encore lui donner raison (27 tirs pour 8 cadrés).

Après la défaite contre Swansea (2-1) la semaine dernière, l'entraîneur avait procédé à cinq changements. Antonio Valencia, Chris Smalling, Jonny Evans, Ashley Young et Radamel Falcao se retrouvaient titulaires alors que l'absence de Robin Van Persie, blessé à la cheville, donnait une nouvelle chance au buteur colombien pour se mettre en lumière.

De son côté, Southampton s'est fait surprendre à West Bromwich Albion (1-0), dès la 2e minute de jeu par un but Saïdo Berahino. Les Saints marquent le pas (une victoire lors des cinq derniers matchs) et vont devoir vite se reprendre si leur ambition de se qualifier pour une Coupe d'Europe la saison prochaine est toujours d'actualité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer