Chelsea reprend ses distances sur Manchester City

Diego Costa (au centre) a inscrit son 15e but... (PHOTO STEFAN WERMUTH, REUTERS)

Agrandir

Diego Costa (au centre) a inscrit son 15e but de la saison.

PHOTO STEFAN WERMUTH, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
LONDRES

Chelsea a réussi à reprendre deux points d'avance sur Manchester City grâce à sa victoire contre Newcastle (2-0) pendant que les Citizens étaient accrochés à Everton (1-1), samedi lors de la 21e journée du championnat d'Angleterre.

Après avoir pris un point sur six, les Blues ont dominé (2-0) les Magpies (10), qui avaient mis fin à leur invincibilité début décembre, et repartent donc de l'avant. Ils comptent 49 points, soit deux de plus que les Mancuniens, freinés (1-1) par les Toffees (12).

Les Citizens ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes car ils ont dominé et mené grâce à Fernandinho, même si leur adversaire a longtemps été plus proches d'ouvrir le score, avant d'être finalement rejoints quatre minutes plus tard par l'entremise de Steven Naismith alors que le vent violent avait même compromis la tenue du match.

En l'absence de Yaya Touré, parti à la CAN, le grand retour de Sergio Agüero après un mois d'absence n'a rien changé à l'affaire. D'ailleurs, sans leur Ivoirien, ses coéquipiers, régulièrement fragilisés par une défense qui souffre quand Vincent Kompany n'est pas là, n'ont pas gagné un déplacement depuis deux ans.

Même si City enchaîne un 14e match sans défaite, ce 30e point pris sur 36 a donc des allures de coup d'arrêt alors que son habituelle bête noire, qui restait sur quatre défaites, peut souffler.

Car Chelsea en a profité pour livrer un match inverse, mais sans oublier de s'imposer. D'abord chahutés, les Blues ont fait preuve de réalisme par Oscar avant la pause avant de tuer le match avec le 15e but de Diego Costa, qui prend même seul la tête du classement des buteurs devant Agüero justement.

Après sa 2e claque à Tottenham, José Mourinho se ressource donc à Stamford Bridge où son bilan de dix victoires est parfait grâce à un 5e match d'affilée sans encaisser de but.

Victimes de l'exode de ses Africains Tiote et Cissé, les Magpies peuvent enrager. Malgré une entame parfaite, ils n'ont pas tenu la distance et concèdent une 5e défaite d'affilée à l'extérieur. Depuis leurs six victoires de rang, ils n'ont même gagné que deux matchs sur 11.

Avant le duel entre Manchester United (3e) et Southampton (4e) dimanche, Tottenham (5e) a manqué l'occasion de troubler le podium en concédant à Crystal Palace (15e) sa première défaite en huit matchs (2-1) alors que les Eagles, boostés par l'arrivée de Pardew, n'avaient plus gagné depuis le 23 novembre.

Globalement dominés, les Spurs ont pourtant ouvert le score à la reprise grâce au sixième but en six matchs de Kane (18 en 22 matchs en tout) mais n'ont pas tenu. Après un penalty de Gayle consécutif à une faute de Stambouli, Puncheon a donné la victoire à son camp.

Dans les autres rencontres, Liverpool (8), toujours en quête de repères, s'est repris (1-0) contre Sunderland (15) après un début d'année aussi timide que l'entame de leur saison en dépit d'un 7e match d'affilée sans défaite.

Spécialistes du nul, les Blackcats n'ont rien fait pour décrocher leur 12e score de parité. Alors qu'ils avaient tenu les Reds en échec à Anfield il y a un mois, ils ont complètement déjoué et l'exclusion de Bridcutt (49) ne leur a pas simplifié la tâche alors qu'ils étaient logiquement menés depuis la 9e minute.

Excellent et auteur de son premier but en championnat, Markovic a, en effet, fait oublier Adam Lallana et a concrétisé la domination des Reds après leur nul contre Leicester (2-2).

Profitant d'une titularisation liée au départ à la CAN de Bony, le Français Gomis a provoqué l'égalisation (1-1) de Swansea (9) contre West Ham (7), avant de rendre hommage à ses compatriotes victimes de la folie meurtrière d'intégristes cette semaine en brandissant son drapeau national.

En bas, les écarts se resserrent également après les victoires de Leicester et Burnley, respectivement contre Aston Villa (13) et QPR (18). Les Foxes (1-0) restent 20e, mais les Clarets (16) échangent avec les Londoniens leur place de relégable après leur succès 2-1.

Tony Pulis a lui réussit ses débuts avec West Brom (14) en dominant (1-0) Hull (17).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer