L'Impact obtient un match nul contre le D.C. United

Perry Kitchen et le milieu de l'Impact Sanna... (Photo USA TODAY Sports)

Agrandir

Perry Kitchen et le milieu de l'Impact Sanna Nyassi.

Photo USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est avec un point supplémentaire au classement que l'Impact revient de la capitale américaine. Le match nul de 1 à 1, qui aurait été originellement satisfaisant, est toutefois teinté de déception pour les Montréalais qui menaient encore au score à quelques minutes du dénouement.

Pour la deuxième fois de la semaine, l'Impact a trop reculé et trop regarder son adversaire alors que l'occasion s'était présentée de l'achever. Résultat, la victoire s'est envolée sur un centre de Fabian Espindola à destination d'Eddie Johnson. Celui qui est reconnu pour la qualité de son jeu de tête, à travers la MLS, a eu tout l'espace voulu pour tromper Troy Perkins (84e minute).

«Cela peut être ressenti comme une déception, mais c'est quelque chose sur lequel nous pouvons bâtir, a souligné Frank Klopas. C'était un bel effort collectif et les joueurs ont tout donné sur le terrain. Maintenant, nous avons une semaine pour continuer à travailler et préparer le prochain match. Peut-être que ce sera celui où nous aurons les trois points.»

Sans Marco Di Vaio, toujours blessé, Jack McInerney a encore trouvé le chemin des filets, à la 57e minute. Le jeune américain, au sang-froid exemplaire devant le but, a profité d'un autre excellent débordement de Justin Mapp sur le côté droit. En deux rencontres, incluant le championnat canadien, Mapp a servi trois passes décisives à McInerney. Ce dernier aurait même pu plier le match, sept minutes plus tard, sans l'intervention de Chris Korb pour ralentir sa tentative qui a abouti dans les gants de Bill Hamid.

«Nous sommes de bons amis en dehors du terrain et nous avons déjà joué ensemble par le passé, a rappelé McInerney à propos de sa complicité avec Mapp. Il me rend les choses plus faciles sur le terrain. Espérons que cela continue pour le reste de la saison.»

En plus de ce duo, Sanna Nyassi est monté en puissance, au fil des minutes, pour finalement disputer l'un de ses meilleurs matchs dans la peau d'un titulaire. Il faut dire que la lutte sur le côté gauche s'intensifie avec l'embauche d'Issey Nakajima-Farran et le recrutement d'Ignacio Piatti qui ne fait plus guère de doute. Le Gambien, qui n'a pas ménagé ses efforts défensifs, a notamment été impliqué dans les trois meilleures occasions montréalaises de la fin de la première période. Si Hamid a repoussé les deux premières, la dernière a été déviée en corner par la défense de DC United. Nyassi a également eu énormément d'espace au retour des vestiaires, même si on peut regretter son manque de finition. «Il a été tranchant, a jugé Klopas tout en vantant Hernan Bernardello et Patrice Bernier. Il aidé l'équipe quand nous n'avions pas le ballon et il a été dangereux en attaque.»

Pour un match à l'extérieur, l'Impact s'est donc procuré un nombre important d'occasions. La première est survenue à la 19e minute sur un tir de Felipe, au terme d'une contre-attaque éclair. McInerney a suivi de peu avec une frappe de 20 mètres plein axe. Maxim Tissot a conclu le bal avec une tentative bloquée, dans le temps additionnel de la deuxième mi-temps.

Début de match compliqué

L'Impact, comme DC United par ailleurs, a connu un match en montagnes russes au niveau défensif. Après 10 minutes à défendre des coups de pied arrêtés, Wandrille Lefèvre a dévié un centre américain sur le poteau de Perkins (15e). Dans la foulée, Johnson a raté une chance en or en envoyant son tir à quelques centimètres du poteau montréalais. Aux côtés de Lefèvre, Heath Pearce n'a toujours pas convaincu pour sa deuxième apparition d'affilée en défense centrale.

Après la pause, DC United avait annoncé sa volonté de jouer plus rapidement même si cela ne s'est pas souvent matérialisé. Avant l'égalisation de Johnson, Luis Silva a obtenu la meilleure occasion avec une frappe qui a heurté la transversale de Perkins. (73e). 

«Nous méritions mieux, mais un match nul sur la route est un bon résultat. Nous ne sommes pas déçus, mais nous ne sommes pas heureux non plus, a admis le gardien montréalais. Il faut trouver une façon de franchir la prochaine étape.» L'Impact,  toujours au 19e rang, disputera un deuxième match consécutif à l'extérieur, samedi prochain, en se rendant au Colorado pour y affronter les Rapids.




publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer