Troy Perkins sauve l'Impact

Troy Perkins a repoussé quatre ballons pour aider... (PHOTO ARCHIVES PC)

Agrandir

Troy Perkins a repoussé quatre ballons pour aider l'Impact à décrocher une nulle de 0-0 à Philadelphie.

PHOTO ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CHESTER, Pa.

L'Impact de Montréal n'a pas offert la performance du siècle, mais il a tout de même été en mesure de soutirer un verdict nul de 0-0 à l'Union de Philadelphie, samedi.

L'Impact peut dire merci à Troy Perkins qui a repoussé quatre ballons pour l'aider à décrocher cette nulle sur la route. L'attaque de la formation montréalaise s'est fait très discrète au cours de cette rencontre, ne cadrant qu'un seul tir sur le filet de l'Union.

Le point acquis face permet tout de même à l'Impact de s'assurer de conserver le premier rang de l'Association de l'Est devant les Red Bulls de New York et le Sporting Kansas City. Les trois équipes ont le même nombre de points, mais l'Impact a deux matchs de plus à disputer.

«Je suis content que l'équipe ait obtenu le point tout en n'accordant pas de but, a indiqué l'entraîneur-adjoint de l'Impact Mauro Biello. Nous avons démontré que nous pouvions bien jouer défensivement sur la route. Nous sommes heureux de revenir à Montréal avec un point.»

La tâche ne s'annonçait pas facile au départ puisque Philadelphie n'avait perdu que trois matchs à domicile depuis le début de la saison alors que l'Impact, lui, n'avait pas signé la victoire à ses cinq dernières rencontres à l'étranger.

On croyait bien que Marco Di Vaio avait inscrit son 16e filet de la saison à la 61e minute lorsqu'il a enroulé le ballon au poteau droit, mais il se trouvait en situation de hors-jeu lorsque Felipe lui a remis le ballon. Outre cette occasion, l'Impact n'a jamais véritablement menacé.

«Les cinq derniers matchs sur les terrains adverses n'ont pas été de tout repos pour nous, mais ce soir nous ne leur avons pas accordé beaucoup d'occasions de marquer, a ajouté le gardien Troy Perkins. Nous avons été solides défensivement. C'est une bonne base pour ce qui s'en vient.»

Sébastien Le Toux a probablement obtenu la meilleure chance de marquer lorsqu'il a accepté la remise de Danny Cruz avant de prendre un puissant tir bas qui a été bloqué par Perkins, à la 42e minute. Jack McInerney s'est emparé du retour, mais il a envoyé le ballon sur l'extérieur du filet.

Le Toux, qui domine la MLS au chapitre des mentions d'assistance, a amassé deux des trois tirs cadrés de l'Union au cours de la première demie. Il a également défié Perkins à la 20e minute après s'être blotti entre les défenseurs de l'Impact.

Le onze montréalais a gaspillé quelques occasions en première demie, dont une importante quand le coup franc de Justin Mapp, de l'orée de la surface, a été annulé en raison d'un hors-jeu. Mapp a été le seul à se rendre jusqu'à la cage de Zac MacMatch lorsqu'il a décoché un tir de la surface à la 24e minute.

« Nous avons fait preuve de maturité ce soir et nous avons été sérieux défensivement, a indiqué le défenseur Hassoun Camara. Nous avons obtenu quelques contre-attaques qui ne se sont malheureusement pas concrétisées en but. C'est un bon point contre une bonne équipe. C'est de bon augure pour la suite du championnat.»

L'Union a de nouveau frappé à la porte de Perkins à la 57e minute. McInerney a servi une tasse de café au milieu de terrain Hernan Bernadello avant de prendre une puissante frappe qui a forcé Perkins à plonger à sa droite pour effectuer l'arrêt.

La troupe de Marco Schällibaum tentera de renouer avec la victoire à l'étranger en affrontant le Revolution en Nouvelle-Angleterre le 8 septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer