Les joueurs du Canadien n'auront pas droit aux excuses cette saison

Les joueurs ont louangé l'attention au détail que... (Bernard Brault)

Agrandir

Les joueurs ont louangé l'attention au détail que Therrien et ses adjoints ont apporté aux exercices lors de la séance de dimanche, disputée devant plusieurs centaines de spectateurs.

Bernard Brault

Partager

Marc Tougas
La Presse Canadienne
BROSSARD

Foi de Michel Therrien, il n'y aura pas de place pour les excuses chez le Canadien, cette saison. Qu'elle soit écourtée ou non.

«No excuses», c'est le message qui était affiché dans le vestiaire du CH au Complexe sportif Bell de Brossard, dimanche, à l'occasion de la première journée du camp d'entraînement du club montréalais. Une façon de rappeler qu'aucune excuse ne sera acceptée après les défaites ou les performances peu convaincantes, comme on a trop souvent eu tendance à le faire, l'hiver dernier, quand le Tricolore a raté les séries éliminatoires et fini dernier dans son association.

«Nous allons tous fournir ce qui en notre pouvoir de fournir pour faire en sorte qu'il n'y aura pas d'excuse possible», a indiqué Therrien, en faisant allusion à la préparation des plans de match et du programme de mise en forme des joueurs.

Les joueurs ont d'ailleurs louangé l'attention au détail que Therrien et ses adjoints ont apporté aux exercices lors de la séance de dimanche, disputée devant plusieurs centaines de spectateurs. Et le nouvel entraîneur-chef du CH a également vanté la façon dont ses joueurs se sont consacrés aux deux heures passées sur la patinoire.

«Ils étaient très attentifs à ce qu'on leur disait et ils ont posé beaucoup de questions, ce qui est bon signe», a noté Therrien.

Le fait qu'Alex Galchenyuk ait évolué comme ailier, dimanche, n'est pas nécessairement signe des choses à venir, a par ailleurs fait savoir l'entraîneur. Le premier choix du CH au dernier repêchage évoluera également au centre, plus tard au cours du camp, qui se déroulera jusqu'à vendredi. Et Lars Eller, utilisé comme joueur de centre en cette première journée, évoluera à l'aile au cours des prochaines séances. Ce sera la même chose pour des joueurs comme Brandon Prust et Ryan White.

«J'aime avoir des joueurs qui peuvent évoluer à plusieurs positions à l'attaque. Quand ils peuvent s'y adapter, c'est toujours un plus pour une équipe de hockey», a noté Therrien.

L'ancien pilote des Penguins de Pittsburgh a par ailleurs affirmé qu'il entend y aller en douceur avec Galchenyuk, dont l'évolution sera intéressante à suivre cette semaine puisque le Canadien pourrait décider de lui faire commencer la saison régulière avec l'équipe même s'il n'a encore que 18 ans.

«On va y aller une journée à la fois avec lui. C'est un peu le message que je lui ai livré (dimanche) matin - il avait encore son manteau sur le dos quand il est venu me voir, a lancé Therrien en riant. Je ne veux pas mettre de la pression sur ce petit gars-là, surtout à son âge.

«On veut qu'il vive son premier camp professionnel de la bonne façon. Il ne faut pas oublier que ces jeunes-là, ils rêvent de jouer dans la Ligue nationale depuis l'âge de cinq ou six ans. Une journée comme aujourd'hui, ils y ont pensé pendant toute leur jeunesse. Alors loin de moi l'idée de lui mettre de la pression. Mais une chose que je peux dire, c'est qu'il avait la rapidité, l'exécution et les habiletés pour maintenir le tempo avec les autres au cours de la première journée.

«On va commencer à disputer des matchs intra-équipe (lundi) et on va voir comment il va se comporter.»

Étant donné que le camp d'entraînement durera moins d'une semaine, Therrien a voulu s'en tenir à moins d'une trentaine d'invités. Question, a-t-il dit, de travailler seulement avec les joueurs qui ont des chances réalistes d'être retenus par le club à court terme. Toutefois, cinq joueurs des Bulldogs de Hamilton, soit Louis Leblanc, Patrick Holland, Frédéric St-Denis, Mike Blunden et Michaël Bournival, seront rappelés cette semaine. Ils disputeront le match intra-équipe que le club montréalais prévoit tenir devant public au Centre Bell, jeudi soir.

Idéalement, le CH aurait voulu disputer un match préparatoire contre un autre club professionnel avant d'affronter les Maple Leafs de Toronto à Montréal, samedi, mais ce match intra-équipe disputé deux jours avant dans des conditions de match officiel devrait faire l'affaire, a noté Therrien.

Les amateurs de hockey pourront également assister à la séance d'entraînement de samedi matin au Centre Bell, quelques heures avant le duel des Leafs. Le club montréalais communiquera les détails logistiques des deux événements en début de semaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer