Mondial junior: la Suède écrase la Suisse, mais perd Nylander

William Nylander a encaissé une violente mise en échec... (Photo Roni Rekomaa, Reuters)

Agrandir

William Nylander a encaissé une violente mise en échec à la tête de l'attaquant suisse Chris Egli.

Photo Roni Rekomaa, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
HELSINKI

La Suède a humilié la Suisse 8-3 en phase préliminaire du Championnat du monde de hockey junior, samedi, mais elle a perdu les services de l'espoir des Maple Leafs de Toronto William Nylander.

>>> Le sommaire du match

Nylander, qui avait été sélectionné par les Leafs au huitième rang du repêchage de la LNH en 2014, a encaissé une violente mise en échec à la tête de l'attaquant suisse Chris Egli au milieu de la patinoire en première période. Egli a été expulsé de la rencontre, et il pourrait être suspendu.

L'autre espoir suédois des Leafs - qui se retrouve présentement au centre de rumeurs de transaction l'envoyant des Remparts de Québec aux Cataractes de Shawinigan après la pause des fêtes -, Dmytro Timashov, a donné le ton pour la Suède (1-0-0) avec deux buts et une mention d'aide. Nylander, Jacob Larsson, Adam Ollas Mattsson, Jakob Forsbacka Karlsson, Rasmus Asplund et Oskar Lindblom ont complété la marque pour les Suédois.

Tino Kessler a riposté à deux reprises pour la Suisse (0-1-0), et Noah Rod a contribué un filet supplémentaire.

Linus Soderstrom a enregistré la victoire pour la formation scandinave, avec 15 arrêts. Gauthier Descloux a entamé la rencontre devant la cage helvète, mais il a été chassé de la rencontre après avoir cédé six fois sur 17 tirs en 32:50. Joren van Pottelberghe a complété la besogne en repoussant 20 lancers additionnels.

En fin de journée, Jesse Puljujarvi a réussi un doublé et récolté une mention d'aide, Veini Vehvilainen a effectué 10 arrêts et la Finlande a blanchi le Bélarus 6-0.

Sami Niku, Mikko Rantanen, Sebastian Repo et Patrik Laine ont aussi trouvé le fond du filet pour la Finlande (1-0-0), qui a marqué cinq buts en troisième période. Sebastian Aho a obtenu trois passes.

Ivan Kulbakov a entamé la rencontre devant le filet du Bélarus (0-1-0) et a effectué 26 arrêts sur 30 tirs en 47:26 avant d'être remplacé par Vladislav Verbitski. Ce dernier a réalisé cinq arrêts supplémentaires dans la défaite.

La Russie, à l'arraché

>>> Le sommaire du match

En lever de rideau du tournoi, Maxim Lazarev a inscrit le seul but de la séance de tirs de barrage et la Russie a vaincu la République tchèque 2-1.

Artur Lauta a mis la table pour la fusillade en créant l'égalité 1-1 en troisième période pour la Russie (1-0-0).

Michael Spacek a ouvert la marque sur un tir de pénalité accordé à la République tchèque (0-0-1).

Alexander Georgiev a réalisé 24 arrêts pour obtenir la victoire, tandis que son vis-à-vis, Vitek Vanecek, repoussait un total de 20 tirs.

Le défenseur tchèque Jakub Zboril a été expulsé à 10:17 de la première période pour avoir donné de la bande.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer