Pourquoi Alexander Radulov a-t-il été ignoré?

Alexander Radulov... (Photo Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

Alexander Radulov

Photo Martin Chamberland, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Toronto) Les médias russes s'expliquent mal l'absence d'Alexander Radulov à la Coupe du monde. Comment l'ailier de 29 ans n'a-t-il pas été considéré comme l'un des 12 meilleurs attaquants de la Russie?

Il s'agit, semble-t-il, d'un dossier dont les dirigeants de l'équipe russe ne veulent pas parler. Mais hier, l'entraîneur-chef Oleg Znarok nous a offert cette explication: «Nous avons dû remettre notre liste en vue de la Coupe du monde au mois de mai, et à l'époque, Radulov souffrait de blessures. Il n'était pas prêt et c'est la raison pour laquelle on l'a laissé de côté.»

Or, une autre explication pourrait se trouver dans le fait qu'au moment des Championnats du monde, présentés en Russie le printemps dernier, Radulov s'est absenté quelques jours afin de se rendre à New York, où il a rencontré des équipes de la LNH. C'est là qu'il a établi un contact avec Marc Bergevin et mis la table pour son transfert en Amérique.

L'équipe russe n'aurait pas digéré que Radulov témoigne d'un manque d'engagement envers sa formation nationale. Selon Oleg Znarok, le nouveau venu du Canadien - qui a fini par ne pas prendre part aux Mondiaux en raison d'une blessure à l'aine - s'était rendu à New York... pour rencontrer un médecin!

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer