Le Canadien pourra-t-il freiner l'Avalanche?

Carey Price et le Canadien affrontent Nathan MacKinnon... (Photo Ron Chenoy, archives USA Today Sports)

Agrandir

Carey Price et le Canadien affrontent Nathan MacKinnon et l'Avalanche du Colorado ce soir au Centre Bell.

Photo Ron Chenoy, archives USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Canadien est au 14e rang dans l'Est. Il a marqué plus d'un but seulement 4 fois à ses 12 derniers matchs. L'adversaire de ce soir, l'Avalanche du Colorado, a maintenant gagné à ses 10 dernières sorties.

Et comme si ce n'était pas assez, Nathan MacKinnon a inscrit 19 points durant cette incroyable séquence.

Dans ce contexte peu favorable au Tricolore sur papier, quelle doit être la priorité ce soir? Voici les réponses, variées doit on l'avouer. 

Brendan Gallagher: «On doit réduire le temps et l'espace en zone neutre. MacKinnon est l'un des joueurs les plus rapides de la LNH. Il voudra créer de l'espace avec nos défenseurs. On doit aider nos défenseurs et le faire travailler pour chaque jeu.»

Nicolas Deslauriers: «Marquer des buts, ce serait un bon début. Amener un bon échec avant, de l'intensité dans notre zone et dans leur zone. Prendre de meilleures décisions avec la rondelle.»

Charles Hudon: «Laisser moins de bonnes chances de marquer contre Carey Price. Être derrière notre gardien. On a tous confiance en lui. Si on laisse moins de tirs, on a plus de chances de gagner. On doit couper leur vitesse, c'est une équipe rapide qui relance le jeu facilement.»

Victor Mete: «On doit jouer notre style. On a vu à quel point on peut être bons dans le match face à Washington. Si on offre le même effort, on va gagner ce soir.»

Nicolas Deslauriers... (Photo Bernard Brault, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Nicolas Deslauriers

Photo Bernard Brault, La Presse

Mete et Deslauriers

À l'entraînement ce matin, il n'y avait aucun changement à la formation. Daniel Carr et Joe Morrow seront laissés de côté. Parmi les joueurs dans la formation, on en surveillera deux qui se retrouvent avec un rôle accru dernièrement.

D'abord, Deslauriers, qui épaulera Jonathan Drouin et Alex Galchenyuk. Comment voit-il son rôle plus offensif?

«J'ai eu ma chance à Buffalo de jouer avec Ryan O'Reilly et Evander Kane. Je me suis dit que je ne devais pas changer mon style de jeu. Tu y penses parce que tes coéquipiers ont beaucoup de talent, mais ça ne doit pas t'affecter. Je le dis à Jonathan, faites vos choses et je vais aller au filet. Ne changez rien pour moi.»

Signe que Deslauriers remplit son rôle plus énergique sans tourner les coins ronds, il nous parle avec une certaine fierté de sa cicatrice au nez qui refuse de guérir. Une «cicatrice de guerre», comme il le dit lui-même, qu'il porte bien en évidence depuis son arrivée avec le Canadien.

«Chaque fois que ça va pas pire, quelque chose arrive. Sur le nez, c'est pas mal voyant. On est parti pour la semaine de congé, je suis revenu et j'ai encore abîmé ma cicatrice. Je ne pense pas que je vais m'en débarrasser cette année.»

Victor Mete... (Photo Bernard Brault, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Victor Mete

Photo Bernard Brault, La Presse

Un autre joueur à surveiller, c'est Victor Mete. Face aux Bruins au dernier match, il a passé 18 minutes sur la glace. C'était son plus haut total en trois mois. À la fin de la séance quotidienne, il a aussi longtemps exercé son jeu offensif en recevant des passes en mouvement puis en décochant des tirs au filet.

«Je remarque que je joue plus, je suis content, a dit Mete. J'essaie de faire ce qu'ils me demandent de faire. En étant petit, je dois être meilleur défensivement car je ne suis pas aussi gros que certains autres joueurs.»

Selon les récentes rumeurs, Mete serait aussi l'un des rares joueurs que Marc Bergevin veut assurément garder avec le Canadien la saison prochaine. Un honneur pour le jeune homme de 19 ans.

«J'aime être un joueur qu'ils semblent vouloir garder pour l'avenir. C'est spécial dans une telle organisation. Je veux faire partie des joueurs qui pourront aider à rebâtir l'équipe. Mais on verra ce qui va se passer.»

---

La formation à l'entraînement

Pacioretty - Byron - Hudon

Galchenyuk - Drouin - Deslauriers

Lehkonen - Plekanec - Gallagher

De la Rose - Froese - L. Shaw

Alzner - Petry

Benn - Jerabek

Mete - Schlemko

Price




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Avalanche 2 - Canadien 4 (pointage final)

    Hockey

    Avalanche 2 - Canadien 4 (pointage final)

    Relisez la couverture en direct du match opposant le Canadien à l'Avalanche du Colorado avec nos journalistes Richard Labbé et Jean-François Tremblay. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer