Les Sénateurs évitent le pire contre les Bruins

Bobby Ryan a enfilé l'aiguille en avantage numérique à 5:43 de la période de... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gethin Coolbaugh
La Presse Canadienne
Boston

Bobby Ryan a enfilé l'aiguille en avantage numérique à 5:43 de la période de prolongation et les Sénateurs d'Ottawa ont battu les Bruins de Boston 4-3, lundi soir, pour prendre les devants 2-1 dans la série.

Ryan a fait dévier une passe de Kyle Turris derrière Tuukka Rask. Les Sénateurs ont bénéficié d'un avantage numérique quand Riley Nash a écopé une pénalité pour rudesse.

«J'ai toujours dit que tu récoltais ton gagne-pain durant la saison, mais que tu faisais ta réputation durant les séries éliminatoires, et en ce moment, il démontre qu'il est un joueur d'impact, a déclaré l'entraîneur-chef des Sénateurs Guy Boucher à l'endroit de Ryan.

Pour un deuxième duel de suite, les deux équipes ont eu besoin d'être départagées en prolongation. Lors du match numéro deux, Dion Phaneuf avait permis aux Sénateurs de se sauver avec une victoire de 4-3, eux qui avaient effacé un retard de deux buts en troisième période.

«C'est ça la LNH. Dans une courte période de temps, tout peut changer», a expliqué Boucher.

Mike Hoffman a marqué deux buts et Derick Brassard en a ajouté un pour les Sénateurs. Craig Anderson a réalisé 17 arrêts.

«C'est un sentiment incroyable et nous avons réussi à remporter une match à l'étranger, c'est ce qui est le plus important», s'est exclamé Ryan.

Noel Acciari, David Backes et David Pastrnak ont répliqué pour les Bruins, qui ont effacé un retard de trois buts pour forcer la tenue d'une période supplémentaire. Rask a repoussé 28 rondelles dans la défaite.

Le quatrième affrontement aura lieu mercredi, à Boston.

Hoffman a ouvert le pointage à 7:40 du premier vingt en effectuant une feinte magistrale à une main à la suite d'une passe soulevée de son capitaine, Erik Karlsson.

Brassard n'a attendu que 25 secondes avant de doubler l'avance des siens. Il a redirigé une passe de Ryan derrière la ligne rouge pour porter la marque à 2-0 Sénateurs. Hoffman en a ajouté à 3:42 de la deuxième période et les visiteurs semblaient en plein contrôle.

Les Bruins n'ont toutefois pas dit leur dernier mot. Acciari a soulevé la foule de 17 565 spectateurs au TD Garden en poussant une rondelle dans le fond du filet. À peine remis de leurs célébrations, les spectateurs ont eu droit au même résultat 42 secondes plus tard, quand Backes a trompé la vigilance du gardien des Sénateurs lors d'une échappée.

Pastrnak a complété la remontée des siens à 13:51 du deuxième engagement, lorsqu'il a fait bouger les cordages alors que son équipe évoluait avec deux joueurs en plus.

«Nous avons démontré beaucoup de caractère en surmontant un important déficit, mais nous ne réussirons pas à gagner beaucoup de matchs si ont tire de l'arrière 3-0», a affirmé l'ailier gauche des Bruins, Brad Marchand.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer