Un duo Radulov-Weber en avantage numérique

Alexander Radulov (47) évoluera aux côtés de Shea... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Alexander Radulov (47) évoluera aux côtés de Shea Weber (6) à la ligne bleue au sein de la première vague d'avantage numérique, ce soir, contre les Flyers de Philadelphie.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À défaut d'apporter des changements à sa formation en vue du match de ce soir au Centre Bell, face aux Flyers de Philadelphie, le Canadien modifiera quelque peu l'allure de son jeu de puissance.

Ainsi, on verra Alexander Radulov évoluer aux côtés de Shea Weber à la ligne bleue, au sein de la première vague d'avantage numérique, en lieu et place d'Andrei Markov. Ce dernier ira rejoindre Jeff Petry sur la deuxième unité.

L'entraîneur-chef Michel Therrien a expliqué, au terme de la séance d'entraînement de ce matin à Brossard, que l'équipe souhaitait profiter du fait qu'il est encore très tôt dans la saison pour tenter «différentes expériences». De toute évidence, la relance du jeu de puissance fait partie de la liste.

«On en discute avec Kirk [Muller, responsable de l'avantage numérique] et c'est l'une des choses qu'on voulait aborder en temps et lieu. On aime beaucoup Markov. C'est un gars qui passe bien la rondelle. Petry fait du bon travail. Bien entendu, Weber a un lancer très puissant. C'est une avenue qu'on voulait explorer. Il est très tôt dans la saison. On va voir comment notre équipe réagit à cela», a-t-il indiqué.

Après cinq matchs, le Tricolore présente un taux d'efficacité de 14,3% (3 en 21) en supériorité numérique, bon pour le 20e rang dans la LNH. À domicile, cependant, l'équipe connaît plus de succès, alors qu'elle a marqué lors de 20% de ses occasions (2 en 10).

«Un jeu de puissance qui frôle les 20% est un bon jeu de puissance. Mais ça veut dire que trois fois sur quatre, tu es déçu. On veut essayer de créer du momentum avec notre jeu de puissance», a analysé Therrien.

«Au dernier match [contre les Bruins de Boston, samedi], lors des premiers jeux de puissance, on était agressifs et on décochait de bons lancers. On a créé des chances de marquer. On a eu un peu moins de succès lors des derniers. Il ne faut pas toujours s'en tenir aux buts. Il faut aller chercher un momentum avec le jeu de puissance. Des fois, ça donnera des buts», a ajouté le pilote.

«Il faut travailler plus fort»

Radulov dit avoir pris connaissance de sa nouvelle mission en arrivant à l'entraînement. S'il s'est déjà retrouvé à quelques reprises à la pointe en supériorité numérique durant son séjour dans la KHL, il précise que le mandat demeure somme toute inusité pour lui. 

«C'est quelque chose de nouveau. Je ne sais pas, on verra. J'ai joué à cette position il y a un bout de temps. Je suppose que je dois faire bouger la rondelle, et si j'ai une chance, lancer au filet et créer des jeux», a-t-il décrit.

Aux yeux de Radulov, en apportant ce changement, l'équipe envoie le message à ses hommes du jeu de puissance qu'elle attend un meilleur effort de leur part.

«On marque quand même quelques buts en avantage numérique, mais ce n'est pas tout à fait ce à quoi ils s'attendent, a-t-il noté. Il faut être meilleurs. Je crois que c'est une question de travail, aussi. À cinq contre quatre, il faut travailler plus fort.»

De son côté, Weber affirme être à l'aise de patrouiller la ligne bleue en compagnie de Radulov. Puisqu'il sera le seul défenseur sur la glace pour la première vague du jeu de puissance, il entend redoubler de vigilance. Mais Weber rappelle que Radulov doit en faire tout autant.

«Il doit être plus prudent lui-même, a-t-il signalé. L'instinct premier des attaquants est sans doute de se porter en attaque, plutôt que de revenir derrière. Mais je crois qu'il l'a fait avant, alors il devrait y être habitué.»

Comme Therrien ne changera rien d'autre à sa formation pour affronter les Flyers, c'est donc dire que le jeune Mikhail Sergachev sera de nouveau laissé de côté. Carey Price sera quant à lui de retour devant le filet.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer