Thomas Vanek ouvert à un retour avec le CH

Thomas Vanek a récemment divorcé avec le Wild,... (Photo Timothy T. Ludwig, archives USA Today)

Agrandir

Thomas Vanek a récemment divorcé avec le Wild, le club du Minnesota préférant racheter la dernière année de son contrat.

Photo Timothy T. Ludwig, archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Thomas Vanek a tellement aimé son bref passage à Montréal qu'il est ouvert à la possibilité d'y tenter un retour en vue de la prochaine saison.

C'est du moins ce qu'a affirmé son agent Stephen Bartlett, cet après-midi à La Presse.

«Thomas est ouvert à un retour avec le Canadien, oui, absolument, a confirmé l'agent en entrevue téléphonique. La minute où son association avec le Canadien avait pris fin, Thomas m'avait fait savoir combien il avait adoré l'équipe, la ville et les fans. Montréal avait été l'une de ses villes de hockey favorites.»

Pour l'heure, le futur immédiat de Vanek demeure un peu flou. L'attaquant de 32 ans a récemment divorcé avec le Wild, le club du Minnesota préférant racheter la dernière année de son contrat, une décision qui va lui permettre d'économiser cinq millions de dollars sur sa masse salariale. Vanek avait dit oui au Wild le 1er juillet 2014, acceptant un contrat de 19,5 millions de dollars sur trois ans.

Mais ce retour aux sources - Vanek avait précédemment joué avec l'Université du Minnesota - ne s'est pas passé comme prévu, et la saison dernière, le joueur autrichien a dû se contenter d'une production de 18 buts en 74 rencontres, son plus bas total de buts en carrière.

«Il y a différents facteurs pour expliquer ça, incluant son temps de jeu à cinq contre quatre, qui avait fortement diminué, a tenu à dire Stephen Bartlett. Mais Thomas ne cherche pas à se trouver des excuses et à pointer quelqu'un du doigt. Il cherche seulement une équipe qui va lui permettre de faire ce qu'il sait faire, et de connaître une saison de 25 ou 30 buts.»

L'agent du vétéran reconnaît que les chiffres de la dernière saison ne vont pas lui permettre d'obtenir une généreuse entente à long terme cette fois-ci. «On s'attend à des offres pour une saison, pour deux saisons», a-t-il admis.

Reste à voir si le Canadien va appeler ou non, Vanek étant maintenant joueurs autonome sans restriction. Les deux parties n'ont eu aucune discussion jusqu'ici.

Rappelons que Thomas Vanek avait été acquis par le Canadien en mars 2014. En 18 matchs avec le club montréalais, il avait obtenu 6 buts et 9 passes.

> Mathias Brunet: Le fiasco Thomas Vanek est terminé...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer