Dennis Wideman suspendu 20 matchs

Dennis Wideman... (Photo Sergei Belski, USA Today)

Agrandir

Dennis Wideman

Photo Sergei Belski, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Donna Spencer
La Presse Canadienne
Calgary

Le défenseur des Flames de Calgary Dennis Wideman a été suspendu 20 matchs sans salaire par la LNH pour son geste à l'endroit du juge de lignes Don Henderson, a annoncé la ligue mercredi.

En vertu des règlements de la convention collective, Wideman sera soulagé de 564 516,20 $US en salaire et ce montant sera remis au fonds d'urgence des joueurs de la LNH.

L'Association des joueurs de la LNH a annoncé en début de soirée qu'elle portait la cause de Wideman en appel.

«Nous sommes fortement en désaccord avec la décision de la ligue de suspendre Dennis Wideman, affirme l'AJLNH dans un communiqué. Dennis a disputé 11 saisons dans la LNH et près de 800 matchs sans incident. Les faits, incluant les preuves médicales présentées pendant l'audience, démontrent clairement que Dennis n'avait pas l'intention d'entrer en contact avec le juge de ligne. Un appel a été déposé au nom du joueur.»

La LNH a sanctionné Wideman pour avoir abusé physiquement de Henderson, à 11:19 de la deuxième période d'un match contre les Predators de Nashville présenté le 27 janvier à Calgary. Sur la séquence, Wideman s'est relevé après avoir subi une mise en échec, et a frappé Henderson alors qu'il se dirigeait vers le banc des joueurs.

«Wideman n'est pas simplement entré en contact avec le juge de ligne, il donne un puissant coup qui n'était pas accidentel», a déclaré la LNH dans une vidéo explicative dans laquelle on confirme que Wideman avait subi une commotion cérébrale, mais que ce n'était pas une excuse pour un tel geste.

Wideman a expliqué qu'il ressentait des douleurs et qu'il cherchait seulement à quitter la surface de jeu. Il a ajouté qu'il ne pouvait éviter Henderson.

«Tout au long de ma carrière, et ça fait longtemps que je joue dans cette ligue, je crois que j'ai toujours traité les arbitres avec beaucoup de respect et en conséquence jamais je ne tenterais de frapper intentionnellement un juge de lignes ou un arbitre comme ça», avait dit Wideman après la rencontre.

Aucune pénalité n'a été décernée sur la séquence. Wideman a présenté ses excuses à Henderson après l'incident.

Le président des opérations hockey des Flames, Brian Burke, s'est dit en désaccord avec le jugement de la LNH et la longueur de la suspension.

«Nous soutenons toujours que la collision entre Dennis et le juge de ligne n'était pas intentionnelle, mais plutôt accidentelle, a dit Burke. Nous croyons que la sécurité et le bien-être des arbitres sont d'une importance extrême afin de leur permettre de faire leur travail. Ils ont des tâches cruciales et sous-appréciées. Nous sommes en faveur de sanctions contre des joueurs qui tentent délibérément d'entrer en contact avec un arbitre. Cependant, des contacts accidentels et non intentionnels peuvent arriver dans notre sport.»

Le lendemain de l'infraction, Wideman avait été suspendu pour une période indéterminée, en attendant la tenue d'une audience - qui s'est tenue mardi.

Le livre des règlements de la LNH stipule que «tout joueur qui frappe délibérément un arbitre et provoque des blessures ou qui applique délibérément de quelque manière que ce soit de la force physique envers un arbitre dans l'intention de le blesser, ou qui, de quelque manière que ce soit, tente de blesser un arbitre est automatiquement suspendu pour au moins 20 rencontres.»

Pour préciser le règlement, «l'intention de blesser» se définit comme étant toute force physique appliquée par un joueur qui savait, ou aurait dû savoir, qu'il risquait vraisemblablement d'entraîner une blessure.

Un joueur qui applique volontairement de la force physique sur un arbitre «sans intention de blesser», pourrait écoper d'une suspension minimale de 10 matchs.

Les Flames (21-24-3) étaient à huit points d'une place en séries éliminatoires dans la section pacifique, et à 11 d'un laissez-passer octroyé à une équipe repêchée dans l'Association Ouest, avant la rencontre de mercredi soir à domicile contre les Hurricanes de la Caroline.

Wideman a marqué deux buts et récolté 17 mentions d'aide, en plus d'afficher un différentiel de moins-9, en 48 matchs cette saison. Le défenseur de six pieds et 202 livres a présenté un temps d'utilisation moyen de 21 minutes par match cette saison, et il occupe le troisième rang chez les Flames au chapitre des tirs bloqués avec 74.

L'équipe albertaine s'était préparée pour l'absence de Wideman en rappelant Jakub Nakladal du club-école de Stockton, en Californie. Les Flames ont offert un contrat au joueur autonome tchèque âgé de 28 ans l'an dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer