Les Rangers ont le dessus sur les Penguins 2-1

Derick Brassard et Ryan McDonough ont marqué en première période et Henrik... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Derick Brassard et Ryan McDonough ont marqué en première période et Henrik Lundqvist s'est chargé du reste pour permettre aux Rangers de New York de remporter le premier match de leur série face aux Penguins de Pittsburgh par la marque de 2-1, jeudi.

Les Rangers ont muselé les meilleurs attaquants adverses, Sidney Crosby et Evgeni Malkin, pour signer une quatrième victoire de suite contre les Penguins en éliminatoires. Les Rangers avaient gagné les trois derniers matchs de la série de deuxième tour, l'an dernier, pour combler un déficit de 3-1.

En conservant la meilleure fiche dans la LNH, les Rangers ont terminé avec 15 points de priorité sur les Penguins au classement de l'Est. Après la première période, les deux équipes semblaient être de forces égales, alors que les deux gardiens ont été fumants. Lundqvist a terminé la rencontre avec 24 arrêts tandis que Marc-André Fleury a repoussé 36 lancers.

Blake Comeau a touché la cible au deuxième engagement pour les Penguins.

Le deuxième match aura lieu samedi, à New York.

Brassard a donné le ton au match avec seulement 28 secondes d'écoulées lorsque Fleury a donné un long retour qui a abouti sur sa palette. Rick Nash a eu tout le temps voulu pour décocher un tir des poignets avant de voir son coéquipier compléter le travail.

«Je donne beaucoup de crédit à Rick, a déclaré Brassard. Il n'a pas tiré pour marquer. Il a tiré pour le retour, c'était prévu. La rondelle est arrivée juste là.»

Les amateurs présents au Madison Square Garden ont pu célébrer à nouveau avant la fin de la période lorsque l'unité d'avantage numérique des Rangers, qui connaissaient des difficultés, s'est mise en marche. Lors du troisième de quatre avantages numériques au premier vingt, le tir frappé de McDonagh s'est frayé un chemin jusque dans le filet.

«Nous avons marqué quelques buts en première période, et la foule s'est mise derrière nous», a déclaré le capitaine des Rangers.

«Il faut chasser la nervosité et se mettre en marche. Je crois que les gars ont été très bons avec la rondelle pour la majorité du match.»

Même si les Rangers ont gardé le contrôle de la rencontre tôt au deuxième tiers, Comeau a réduit l'écart en profitant d'un retour. Il s'agissait du premier but de sa carrière en séries. Ce filet a fouetté les Penguins, mais Lundqvist a tenu le fort en frustrant notamment Malkin et Maxim Lapierre de la jambière droite.

Fleury a aussi été solide à l'autre bout, et les Rangers ont été incapables de profiter de quelques généreux retours.

La dernière fois qu'ils ont gagné le Trophée des Présidents, en 1993-1994, les Rangers ont aussi mis la main sur la Coupe Stanley alors qu'ils alignaient plusieurs vedettes. La formation de cette année ne peut peut-être pas compter sur Mark Messier ou sur Brian Leetch, mais elle a beaucoup de profondeur.

Le fait d'avoir participé à la finale de la Coupe Stanley, l'an dernier, face aux Kings de Los Angeles, leur a procuré la confiance dont ils avaient besoin. Ils l'ont bien démontré, jeudi, en ayant le dessus sur Crosby et Malkin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer