Les Coyotes l'emportent 3-2 contre le Canadien

  • Les pauvres Coyotes de l'Arizona ont mis un terme à une séquence de cinq victoires de suite du Canadien. (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

    Plein écran

    Les pauvres Coyotes de l'Arizona ont mis un terme à une séquence de cinq victoires de suite du Canadien.

    PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

  • 1 / 7
  •  (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

    Plein écran

    PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

  • 2 / 7
  •  (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

    Plein écran

    PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

  • 3 / 7
  •  (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

    Plein écran

    PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

  • 4 / 7
  •  (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

    Plein écran

    PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

  • 5 / 7
  •  (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

    Plein écran

    PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

  • 6 / 7
  •  (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

    Plein écran

    PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

  • 7 / 7

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En ce dimanche du Super Bowl, Michel Therrien a donné congé à Carey Price et Sergei Gonchar. C'est à se demander si certains coéquipiers n'ont pas, eux, voulu être en congé deux périodes trop tôt.

Les pauvres Coyotes de l'Arizona ont mis un terme à une séquence de cinq victoires de suite du Canadien en l'emportant 3-2, hier après-midi, devant un Centre Bell qui semblait s'ennuyer malgré la présence de nombreux enfants.

On ne peut guère blâmer les spectateurs d'avoir été discrets, car après le doublé d'Alex Galchenyuk en première période, ils n'ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Leurs favoris ont tiré au but seulement 11 fois dans les 40 dernières minutes, et le nombre de décibels grimpait uniquement quand Galchenyuk avait une chance de tirer pour compléter le tour du chapeau.

À son premier départ dans la LNH, le gardien québécois Louis Domingue a bloqué 18 tirs pour savourer son premier gain dans la grande ligue.

Départ canon

On devine que Domingue aurait souhaité amorcer sa journée de travail différemment. Il n'y avait que 75 secondes d'écoulées quand Alex Galchenyuk l'a battu une première fois. Un tir des poignets des ligues majeures, avec Brendan Gallagher comme écran.

Visiblement, Galchenyuk n'était pas d'humeur à faire preuve d'indulgence avec la recrue. À sa deuxième présence, il a inscrit son deuxième but de la rencontre, faisant dévier une passe de Desharnais à quelques décimètres du gardien.

Transportés par l'excellent Oliver Ekman-Larsson, les Coyotes avaient nettement meilleure mine en deuxième période. Quelques secondes après un tir sur le poteau du défenseur suédois, Lauri Korpikoski a fait dévier un tir de Martin Erat pour resserrer l'écart à un but, avec moins de trois minutes à écouler à l'engagement.

Ce but mettait d'ailleurs fin à une séquence d'invincibilité de 190 minutes et 46 secondes des gardiens du CH, soit depuis la deuxième période du match de mardi dernier contre les Stars de Dallas.

À l'autre bout, Domingue a aussi eu l'aide d'un poteau, sur un tir de Pacioretty. Mais la tige métallique a fait mal à un autre joueur du Canadien, dans le sens plus concret de l'expression. Victime d'un double-échec de Brendan Shinnimin dans le dos, Lars Eller s'est blessé au bas du corps et a finalement abdiqué, après avoir tenté deux brefs retours.

C'était un chapitre de plus dans un hiver pénible pour le numéro 81, auteur d'un seul but depuis le 1er décembre.

La remontée complétée 

L'entracte n'a en rien calmé les élans des visiteurs. Dès la 32e seconde du dernier vingt, Ekman-Larsson a profité d'une faiblesse de Dustin Tokarski, qu'il a battu d'un tir sans angle, pris depuis la rampe.

À peine une minute plus tard, Tom Gilbert a écopé d'une punition, et les Coyotes en ont vite profité. Korpikoski - encore lui - a tenté une passe vers l'enclave. En glissant pour la bloquer, Alexei Emelin l'a fait dévier derrière Tokarski.

Ce dernier a assisté à la fin du match depuis le banc des siens, mais même à six patineurs, le Tricolore a manqué de créativité pour créer l'égalité.

Avec tout ça, c'est donc dire que l'équipe d'avant-dernière place dans l'Ouest a réussi un exploit rare. Le Canadien s'incline seulement pour une deuxième fois cette saison quand il mène après deux périodes (20-2-0).

Congé pour Gonchar, une première pour Dumont

Malgré la séquence de succès de son équipe, Therrien a apporté des changements à sa formation pour ce duel. Outre Tokarski qui a remplacé Price, on note aussi que Gonchar a eu droit à une journée de congé. Le quadragénaire a été remplacé par Mike Weaver. 

À l'avant, Gabriel Dumont a pris la place de Michaël Bournival. Il s'agissait d'un premier match dans la LNH cette saison pour celui qui porte le « C » chez les Bulldogs de Hamilton.

Le Tricolore accueillera un autre club en déroute pour son prochain match, mardi. Les Sabres de Buffalo s'amèneront en ville dans le but de mettre un terme à leur gênante séquence de 14 défaites de suite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer